Il fait chaud (et tous les jours c’est pareil…)

J’ai eu le malheur de sortir de chez moi à midi. Il faisait déjà 32 degrés. Je ne suis pas allée bien loin, j’ai marché 30 mn en tout mais je suis revenue avec les marques de mes sandales sur les pieds (merci maman pour ma peau mate à la con)(en bonne connasse, j’aurais rêvé avoir une peau diaphane, presque maladive, une peau très blanche c’est à mes yeux ce qu’il y a de plus élégant sur cette Terre, et si la personne a également des cheveux blonds presque blancs, je suis capable de l’épouser sans lui avoir adressé un mot -homme ou femme, peu importe à ce stade).

J’ai mangé très exactement 8 glaces à l’eau parce que je ne vois pas ce qu’il y a de mieux que les glaces à l’eau. Les chats ont passé la journée allongés en vrac dans la salle de bain et dans la cuisine, seuls endroits où il y a du carrelage et donc un semblant de frais. J’ai écoulé un brumisateur entier, le seul chat qui ne part pas en courant quand j’actionne le bouton, c’est Zach, il attend patiemment son pschitt d’eau tel un gentil petit animal docile ❤

Excédée par la chaleur qui ne semblait pas baisser, j’ai fait couler un bain froid. Quand je me suis glissée dedans, j’ai redécouvert la sensation de froid avec bonheur ! Je suis restée dans l’eau froide pendant 15 mn avec un chat comme seul spectateur. Depuis, je m’y replonge toutes les heures. L’objectif c’est de se rafraîchir pour passer une bonne nuit de sommeil.

Aujourd’hui j’ai réussi quelque chose que je rate depuis des mois. Grâce à une certaine Jessica Lewis (magie des réseaux sociaux), j’ai pu faire un délicieux mug cake ! C’est vraiment un truc de glandue, tu mélanges les ingrédients directement dans le mug, tu mets ça dans ton micro-onde pendant 3 mn et hop ! c’est prêt ! C’était tellement bon et tellement facile à faire. Si le reste de ma vie pouvait être aussi facile, je m’en féliciterais… Évidemment j’ai eu droit à un commentaire d’une certaine « Alina » qui nous expliquait qu’elle ne cuisine rien au micro-onde parce que le micro-onde, je cite, « c’est de la merde ». Commentaire hautement constructif, donc. De la part d’une personne qui se teint les cheveux en roux avec des colorations toxiques, la remarque sur le micro-onde n’en est que plus savoureuse.

Je suis particulièrement en joie ce soir parce que je sais que dès demain on perd 10 degrés. Et je ne perds pas l’espoir de voir arriver un été merdique. Températures ne dépassant pas les 22 degrés, ciel brumeux, pluie, voilà ce que j’attends avec impatience ! Ça va arriver, je le sais, je le sens ! Et si ces températures démoniaques persistent, je jure que je m’achète une piscine gonflable pour enfants. Je vous ferai partager ça avec quelques photos bien sûr.

J’ai eu un souvenir d’une colonie de vacances la nuit dernière. Une fille dont j’ai oublié le prénom, je ne me souviens que de son short que je trouvais ringard (un bleu vraiment moche, et elle portait un haut corail avec, quelle horreur !), passait sa soirée assise à califourchon sur les garçons de la chambre d’à côté à…. leur percer les boutons blancs ! (si tu es à table, pardonne-moi). Ils se laissaient faire ! A croire que c’était une espèce de drague entre eux ? Est-ce-que c’est un truc que les ados continuent de faire ? Je me rends compte que depuis l’adolescence je ne comprends absolument rien aux rapports entre les hommes et les femmes. Non, rectification : je ne comprends rien aux êtres humains…

Publicités