Sublime & silence

La pluie, mon salut. Cette fin de soirée assez parfaite, avec Julien Doré dans mes oreilles, les petits chats qui respirent enfin, mon corps imbibé de bières et de cacahuètes en guise de dîner, les messages de Louis qui est en Croatie mais qui prend des nouvelles tous les jours, c’est sans doute la relation la plus saine que j’ai depuis longtemps et … elle est virtuelle. C’est très bien le virtuel, surtout que ça reste comme ça, je ne demande rien d’autre.

Le silence, pour un vendredi soir, est assourdissant. Cette pluie a calmé tout le monde. On s’envoie tous des messages pour se réjouir de cette baisse soudaine de températures, ça y est, ce soir on va enfin pouvoir dormir, finie cette affreuse impression d’être allongé sur un putain de matelas chauffant, pas besoin de se réveiller en pleine nuit pour prendre une énième douche glacée pour pouvoir continuer sa nuit. La félicité tient à peu de choses.

E. qui me dit «Je comprends pourquoi les Indiens implorent le Ciel de leur donner de la pluie », lui il est dans le Sud et il fait 38 degrés mais…il a vu l’éclipse de Lune, moi je vois flou… Je fume une cigarette, je me réjouis de cet apéro à rallonge avec Violette et je me dis une fois encore que je suis une sale connasse d’avoir pensé qu’elle était trop conventionnelle pour être mon amie. Je me prends pour qui ? Elle n’a rien de conventionnel, rien. J’ai encore tant de chemin à faire pour cesser de juger tout le monde, tout le temps, à commencer par ma propre personne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s