Je suis sortie de chez moi

Aujourd’hui les températures étaient supportables, lorsque je suis sortie ce matin tôt pour aller chercher un colis dans un relais, j’ai même eu froid en t-shirt. Je devais être la seule fille à sourire bêtement pour cette raison. Quand je suis déprimée à cause de cet été de merde et cette chaleur de chiotte, je pense au moment où je sortirais ma grosse couette de l’armoire et je me réjouis par avance, je n’ose pas aller jusqu’à penser au moment où je mettrais une écharpe autour de mon cou, ce serait beaucoup trop dangereux, je risquerais carrément l’orgasme en pleine rue… Pour ceux qui se demanderaient ce qu’il y avait dans le colis, la réponse est : un moule à financier et un moule à donuts, maintenant que j’ai retrouvé ma taille de guêpe, on est d’accord qu’il faut niquer tout ça avec du gras ? On est d’accord.

Alors que je m’apprêtais à faire une sieste (chômage mon amour), j’ai eu des nouvelles de Bastien qui tente régulièrement de me pécho mais malheureusement il ne me plaît pas. Je ne sais même plus par quel biais on s’est rencontré, il fut un temps où j’étais inscrite sur à peu près toutes les apps de rencontres, après une longue relation, c’est un peu la frénésie, on veut tout essayer. Depuis j’ai déchanté mais je ne vais pas revenir sur le sujet. Disons simplement que j’en suis arrivée à cette conclusion rassurante : moi au moins je ne risque pas de souffrir. Alors que toi qui es en couple, tu ne le sais pas mais un jour cette belle rencontre, ces premières fois ensemble, ces éclats de rire, ne seront que des souvenirs. Et même si tu penses « Non mais « nous », c’est différent », sache que les statistiques sont contre toi. Mais je ne suis pas là pour vous casser le moral (même si objectivement je suis réaliste et que c’est important d’être réaliste. Pourquoi ? Parce que ça permet d’apprécier le moment présent au lieu de craindre l’avenir).

Revenons gentiment à Bastien. Je ne comprends pas comment on peut appeler son fils «Bastien », c’est tellement moche comme prénom. Ça fait genre « Sébastien c’est trop commun alors on va enlever une syllabe ! », c’est ridicule. Il y a des prénoms que je déteste, pour les femmes c’est Valérie (j’en ai beaucoup parlé sur le blog) mais aussi Estelle (je ne saurais l’expliquer, j’aime pas, c’est tout) et Séverine qui remporte la palme du prénom le plus tarte de la terre. J’adore mon prénom, j’aurais détesté m’appeler autrement. Si je m’étais appelée Valérie j’aurais eu une vie de merde, j’en suis absolument certaine. Si je m’étais appelée Séverine j’aurais porté plainte contre mes parents et gagné le procès. Pour les hommes je déteste Bastien mais aussi Quentin qui sonne si mal, c’est si moche, et ils s’appellent tous comme ça, c’est une épidémie bordel ! Et Rémi, qui est l’équivalent de Séverine au masculin. Je veux dire comment peut-on appeler son fils comme ça ? C’est un personnage fictif qui perd ses parents, tu veux quoi ? Mourir en appelant ton fils « Rémi » ? Et je ne parle même pas des petits malins qui pensent qu’en mettant un « y » à la fin ça fera plus classe. Non, ce n’est pas classe et jamais ça ne le sera.

Mais revenons à ce pauvre Bastien. Il m’a proposé de boire des bières et je n’ai pas dit non. Je suis sortie de chez moi ! Il faut dire que j’avais un truc à fêter : hier j’ai enfin écrit, j’ai repris mon manuscrit ! Je n’avais pas écrit depuis le 11 juin, la honte. Je suis à nouveau dans le game et je ne compte pas lâcher. Au cas où Bastien (appelons le « B » parce que je ne peux souffrir écrire ce prénom une fois de plus, merci) se ferait des films, j’ai porté mon t-shirt avec l’inscription « Never ». J’ai passé un début de soirée charmant à boire de la bière IPA et l’écouter parler de cette fille qu’il côtoie depuis trois semaines et qui lui prend déjà la tête parce qu’elle veut un homme qui a une situation stable, une grande maison, le mariage et d’autres enfants (elle a déjà une fille de 5 ans), j’ai lancé un timide « Et le sexe c’est comment avec elle ? » et il a répondu par une grimace, j’ai conclu par « Mec, casse-toi ». Mais d’après ce que j’ai compris c’est déjà fini depuis leur embrouille d’hier soir, sans doute voulait-il que je le console entre mes cuisses. Sorry not sorry.

 

Publicités

10 réflexions sur “Je suis sortie de chez moi

  1. Je connais un couple : Rémi et Séverine. Véridique.
    Mon prénom détesté en fille c’est Sandrine, un genre de variable de Séverine.

    Etant depuis peu de temps avec un mec, je n’arrive même pas à me considérer « en couple ». L’étant été pendant des années et années, le couple me ramène à des trucs qui me foutent de l’urticaire. Du genre apéros dinatoires entre couples, les courses le samedi matin etc.
    Ce qui fait qu’aujourd’hui, je fuis toutes ces merdes du quotidien et ne partage avec le gars que je vois que des trucs cool qui me font penser à tout sauf AU COUPLE. Ce qui est assez chouette en soi, mais encore faut-il rencontrer un mec qui a les mêmes pensées et les mêmes envies. Habiter sous le même toit : hors de question. Instaurer des petits rituels : hors de question. Bref… et tout ça sur Tinder.
    Je te jure, comme quoi.

    Bisou bisou

    • Putain, le couple de l’angoisse sans déconner ! haha

      Je déteste Sandrine aussi mais je voulais juste mettre les trois prénoms que je déteste le plus sinon j’aurais jamais fini ce billet… En plus les Sandrine sont vraiment des petits connes souvent j’ai remarqué…

      Je crois que le couple classique à l’ancienne n’a absolument aucun avenir si ce n’est de mourir au profit d’une forme de couple plus moderne et moins pénible pour les deux protagonistes surtout. Mais tu as raison, ce n’est pas facile du tout de trouver un homme qui accepte que tu restes libre. Je n’envisage absolument plus de vivre avec un homme non plus. Oh tu sais mon ex qui est la plus belle histoire d’amour de ma vie, je l’avais rencontré sur adopte alors bon… Aujourd’hui les trois quarts des rencontres se font sur les sites de rencontre et le reste c’est sur le lieu de travail ou dans les mariages alors bon…je préfère les sites ^^

      Bisous Matka 😉

  2. Petite appréhension de voir apparaître mon prénom dans la liste mais non ! Ouf ! …enfin peut-être qu’il arrive en 4… Moi, j’ai un peu de mal avec Eléonore et pour les mecs, j’aime pas Adrien…

    Ey, j’ai raté un épisode : tu écris quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s