Dick pic

Cher lecteur/chère lectrice (je préfère crever que d’écrire lecteur.trice, c’est mort), ceci est un avertissement : ne lis pas ce texte si tu passes à table, en revanche tu peux le lire si tu souhaites perdre l’appétit. Merci.

Presque sept années en couple au moment de la folie des Tinder et autres apps de rencontre, alors forcément, je n’avais absolument jamais été confrontée à (foudroyée par) ce qu’on appelle la dick pic, cette photo de bite envoyée par un mâle qui par-là essaie de t’attirer dans son lit tel le paon qui fait la roue (sauf que le paon quand il fait la roue c’est beau).

Comme je ne connais pas grand chose au marché de la rencontre, je fais tout ce qu’il ne faut pas faire. Ma description fait 2000 mots, je fais des blagues pourries à la fin de chaque chapitre (oui j’écris des chapitres pour me présenter), j’annonce que je ne cherche pas de relation sérieuse, que si tu veux te marier et des gosses tu seras bien aimable de passer ton chemin et au début (ce n’est plus le cas c’est bon j’ai compris) j’avais écrit que si tu avais un micro pénis tu pouvais m’oublier. Je trouvais ça drôle et ça me permettait de faire le tri entre ceux qui ont de l’humour et les autres, et accessoirement entre ceux qui ont des couilles ou pas.

Malheureusement pour moi, ça ne s’est pas du tout passé comme ça. Les mecs se sont dit que j’étais une grosse salope qui voulait se faire tringler dans la seconde et j’ai reçu dick pic sur dick pic. Aujourd’hui je crois pouvoir dire que je pourrais faire une exposition de photos de bite dans mon salon, je ferais payer 5€ l’entrée, ce serait super avant-garde et ça me permettrait peut-être de passer un week-end quelque part en Europe, qui sait ? Merci les mecs.

Le premier qui m’a envoyé une dick pic, je n’étais pas préparée. Du tout. C’était un gendarme en déplacement dans une caserne dans le Sud et il revenait dans 8 semaines dans le Nord. Je le trouvais plutôt sympa jusqu’à ce qu’il m’envoie une photo de sa bite « pour me faire patienter ». Hum… déjà je n’ai jamais attendu personne, et puis…heu… je ne t’ai jamais dit qu’on allait se rencontrer et encore moins baiser ensemble, tu m’as prise pour qui ? Je baise la crème de la crème si je veux !

En parlant de crème. La dick pic arrive. Photo en noir et blanc, bite rabougrie, tenue par une main avec des ongles pas coupés (dégueu) et une impression générale de malaise mais je n’arrive pas à savoir pourquoi. Alors j’approche ma tête de la bite (enfin de mon Iphone) et là je comprends pourquoi le mec a mis la photo en noir et blanc. Sur sa bite on voit un peu de blanc, comme s’il ne s’était pas bien lavé avant la photo, et ça devait plus se voir encore en couleurs alors Monsieur a jugé utile le noir et blanc.

Je vous parle de ce mec parce qu’il vient de m’envoyer « Plus que trois semaines avant notre rencontre ! ». On ne se parle plus depuis la dick pic et il croit encore qu’on va se rencontrer. Si ce n’est pas mignon… J’apprends aussi à ghoster, bientôt je serais experte ès célibat…

Publicités

6 réflexions sur “Dick pic

  1. Bienvenue dans le monde du célibat ma chère! Trop d’années que je me bats pour en sortir, je suis éreintée et toujours sans voix devant la bêtise (et je pèse vraiment mes mots) masculine!!! Force à toi et des lunettes antisexsale!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s