Challenge du mois de juin #2 « Bouteille à la mer »

Thème #2 : Vous vous souvenez des bouteilles à la mer ? C’est le même principe : je vous propose d’écrire 300 mots minimum à une personne inconnue qui recevrait votre bouteille à la mer. C’est l’occasion de parler de vous et de vos espoirs… Vous pouvez illustrer votre texte d’une photo, c’est comme vous voulez 🙂

« Cher inconnu,

Tout d’abord, bravo ! Tu as trouvé ce message dans la bouteille que j’ai mise à la mer, ce qui signifie que tu es quelqu’un de chanceux. Statistiquement, il y avait peu de chance que quelqu’un récupère ce mot, très honnêtement, si j’étais toi, j’irais jouer au Loto. Après je ne sais pas si le Loto existe dans ton pays. Si ça se trouve ce n’est pas un pays mais une île ? Si c’est le cas, tu as définitivement de la chance parce que moi je vis à Paris en France, on dit que c’est le pays du camembert (c’est dégueulasse), de la baguette de pain (ça fait grossir) et de l’amour (je me demande bien pourquoi). Et à Paris, on a un fleuve qui s’appelle la Seine et c’est pas vraiment le genre d’endroit où tu peux te baigner, c’est plus un endroit où tu peux faire disparaitre un corps, tu vois.

Est-ce-que tu es libre dans ton pays ou sur ton île ? Comment tu vis, toi ? A la tête de mon pays, la France, il y a un type qui ressemble à un Playmobil, il est tout raide, c’est un peu rigolo. J’espère que tu comprends ma référence aux Playmobil, sinon on est mal… En France on vit dans une démocratie, c’est un truc censé garantir notre liberté, en fait comme on vit dans un monde capitaliste, notre liberté est illusoire. Mais je ne veux pas t’embêter avec tout ça, tu sais c’est classique de se plaindre pour un Occidental et je ne déroge pas à la règle. Disons que si je peux me promener dans la rue sans gros risque de me faire assassiner (sauf s’il y a un terroriste dans le coin et il y en a de plus en plus), ma vraie liberté c’est de ne pas avoir d’emploi fixe, de ne pas être mariée, de ne pas avoir d’enfants, de n’avoir aucun bien immobilier, de n’avoir aucun crédit sur le dos et aucune économie non plus. Tu vois, cher inconnu, ma vraie liberté, c’est de vivre maintenant et de n’avoir absolument aucune idée de ce dont demain sera fait, et surtout de ne rien devoir à personne !

Si tu veux découvrir Paris et sa tour Eiffel, ses pyramides du Louvre et ses ponts à perte de vue, sache que tu es le bienvenu chez moi (mais ne viens pas avec tes enfants, j’aime le calme). A bientôt, cher inconnu ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s