« Challenge un peu con mais pas trop » #7 Vous gagnez 5 millions d’euros, vous faites quoi avec ?

On voit bien que je ne connais rien à l’argent, j’ai lancé « 5 millions » en l’air, comme ça, et maintenant, je me rends compte qu’on ne fait rien avec 5 millions. Ce n’est pas assez !

La première chose à laquelle je pense, c’est acheter un appartement à New York. J’ai trouvé ce petit 100m2 avec un grand salon, une master bedroom de premier choix avec superbe salle de bain attenante et une non moins sympathique chambre pour les invités, tout cela sur Madison Avenue, à deux pas de mon building préféré, le Flatiron. Problème : j’ai déjà 2 millions qui partent, il ne m’en reste plus que 3. Sachant que ce bien va me coûter environ 2500$ d’entretien par mois, ça sent l’hypothèque à plein nez après quelques années seulement. Dommage, je m’y voyais déjà…

Puisque c’est comme ça, je suis contrainte d’acheter des petites surfaces, un appartement à New York pour 500,000$ et un à Paris pour le même montant. J’ai un million qui part et il m’en reste 4. Je garde un million que je fais fructifier je ne sais pas trop comment (la bourse ?), il me reste donc 3 millions. Je ne veux surtout pas gérer mes appartements, je suis mauvaise pour ça alors je trouve quelqu’un qui trouve des locataires temporaires. En même temps, je crois que l’idée que des inconnus puissent s’installer, même temporairement, chez moi, me donne la nausée. Bon, j’achète juste un appartement à New York, un grand deux pièces, et je vis à l’hôtel à Paris. Au Ritz par exemple, je me vois bien dans la suite Scott Fitzgerald (185m2 pour 7000 € la nuit). Vue sur la place Vendôme bien sûr.

A bien y réfléchir, j’aime l’idée de vivre à l’hôtel partout dans le monde. J’aime l’idée qu’on me serve, l’idée de ne rien faire, d’appeler quelqu’un dès que j’ai un petit problème. Je crois que c’est Michel Polnareff qui a vécu des dizaines d’années à l’hôtel, il a tout compris. Ou sinon je fais construire l’hôtel de mes rêves à Paris. Parce que l’hôtel de mes rêves n’existe pas, certains s’en rapprochent comme le Ludlow Hotel à New York mais… 5 millions ce n’est pas assez pour un projet de cette envergure.

Bon, je participe à la création d’un hôtel d’un nouveau genre, voilà j’investis mon million comme ça. Je m’associe si possible avec des personnes qui ne vont pas m’arnaquer (rien n’est moins sûr mais qui ne tente rien n’a rien ?). En gros je trouve des personnes qui ont déjà des idées et je les aide. Par exemple, on pourrait créer un hôtel écolo et vegan mais de luxe bien sûr, pas un truc de hippie sur le retour. Bon, en fait c’est moi qui ai des idées donc c’est moi qui cherche de potentiels investisseurs… L’avantage : j’aurais toujours une suite de disponible qui m’attend, ainsi je vivrais dans MON hôtel, je frémis d’envie à cette idée !

Pour le reste je ferais comme aujourd’hui mais en plus grand : j’inviterais chaque personne de ma famille à faire un voyage quelque part ensemble, je donnerais de l’argent à des associations diverses et variées, à des refuges pour animaux, je prêterais de l’argent à mes amis pour qu’eux aussi réalisent leurs rêves (et tant pis s’ils ne me le rendent pas), tout cet argent me permettrait d’être encore plus flemmarde, et avouons-le, encore plus snob. Je voyagerais pour la première fois de ma vie en jet privé. Pour aller à New York, par exemple. Non, à Los Angeles. N’importe où en fait.

Je jouerais à un jeu de riche (il faut bien que les riches s’amusent !) : je marcherais dans la rue et à la vue d’une femme très mal habillée, j’irais la voir pour lui proposer un relooking gratuit payé par mes soins. Je ferais ainsi une heureuse ! Je pourrais faire ça une fois par mois par exemple. Je rendrais un peu service à l’humanité. Il n’y aurait plus aucun pantalon couleur saumon, quel bonheur ! On est à Paris, ce n’est plus possible toutes ces femmes mal fagotées, qu’elles aillent en province ! haha

Avec cet argent, je me vengerais de tous mes ex et…mais…non en fait ça j’ai déjà fait avec un peu d’imagination, même pas besoin d’argent. Je donnerais enfin un gros billet à tous les mauvais musiciens dans le métro pour qu’ils arrêtent. Oh mais non : je ne prendrais plus jamais le métro. Je me déplacerais uniquement avec mon chauffeur. Je choisirais une femme. Je m’y vois déjà, j’aime !

Je ne suis sûre que d’une chose : comme je me fiche de l’argent, je risquerais de ne plus en avoir au bout de quelques années. C’est le risque ! Au moins j’aurais vécu une parenthèse enchantée, rien que ça, c’est du luxe !

Publicités

4 réflexions sur “« Challenge un peu con mais pas trop » #7 Vous gagnez 5 millions d’euros, vous faites quoi avec ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s