« Challenge un peu con mais pas trop » #5 Le ou les livres qui ont changé votre vie (et/ou musiques et/ou films)

L’auteur et non le livre qui a changé ma vie, celui qui m’a donné envie d’écrire, c’est l’écrivain Paul Auster. Je suis tombée dans son œuvre à l’adolescence et il ne m’a jamais quittée depuis. J’ai lu et relu sa trilogie New Yorkaise (qui m’a donné envie d’aller à New York par ailleurs), je ne sais même pas comment en parler parce que ça évoque tant de choses, Cité de verre, Revenants et La Chambre dérobée se complètent et racontent l’histoire d’un écrivain, d’un détective privé, d’identité, de liberté, avec la grosse pomme en toile de fond, c’est une trilogie passionnante, et bien sûr j’aime la plume de l’auteur. Il y a aussi Léviathan dans lequel Paul Auster s’inspire de l’artiste Sophie Calle que j’aime aussi, puis Moon Palace, ce chef d’œuvre qui parle de solitude. Tous les héros de Paul Auster sont un peu seuls au monde, il y a toujours une douce mélancolie à la lecture d’un roman d’Auster, une mélancolie et une recherche de quelque chose, de quelqu’un, de soi (surtout), c’est ce qui me plaît.

Au moment où j’achète Théorie du corps amoureux de Michel Onfray en livre de poche, je ne crois plus du tout à la notion de couple. Je viens de me séparer de celui que j’appelle « mon premier amour » (un vrai con si vous voulez mon avis). Je tombe sur cette théorie qui pour résumer vulgairement s’érige contre le modèle judéo-chrétien, ici on est contre la monogamie, la procréation, la fidélité et la cohabitation. Grâce à la lecture de cet essai, je « m’amuse » pendant des années et je refuse de m’installer avec quiconque, enfin, j’annonce à mon entourage que je n’aurais pas d’enfant. Merci Michel. Ce livre m’a littéralement sauvée d’une espèce de déprime corrosive suite à cette rupture. Merci (encore) Michel. C’est un livre passionnant ! J’ai souligné des tonnes de phrases dont celles-ci :

Ruiné, dans tous les sens du terme, épuisé, fatigué, brisé, fourbu, vidé, devenu l’ombre de lui-même, cadavérique, ayant frôlé la désintégration, le sujet revenu de l’amour semble un damné échappé du cercle le plus profond des Enfers.

La sexualité, dissociée des obligations familialistes, éternitaires et holistes, devient une occasion éthique de jeux divers et multiples, de combinaisons ludiques et joyeuses, d’intersubjectivités allègres et jubilatoires.

Enfin, la volonté d’éternité, ancrée dans le ventre des amateurs de famille, trahit profondément une angoisse existentielle radicale, une incapacité à admettre sa propre finitude doublée d’un désir de la conjurer dans le fantasme des générations, de la descendance, de la transmission, de l’immortalité obtenue et vécue par procuration. Laisser une trace : pitoyable raison, ridicule justification, piètre argument.

L’album qui a changé ma vie c’est Pretty Hate Machine de Nine Inch Nails. Album que Trent Reznor a écrit après une rupture. Justement je me fais larguer par un certain Thomas, non : rectification, le frère de Thomas rompt avec moi pour son frère…au téléphone, sous superskunk, hilare, il me dit « Non mais tu vois c’est l’été et Tom a envie d’explorer de nouvelles expériences, c’est l’été quoi ! On ne peut pas être en couple l’été ». Je lui ai dit d’aller se faire foutre, lui et son fils de pute de frère, et j’ai raccroché. J’ai pleuré pendant des semaines en écoutant Pretty Hate Machine. Et un jour, fatiguée par tant de larmes, j’ai décidé que plus jamais je ne me mettrais dans des états aussi merdiques pour un mec, quel qu’il soit (qui bandait mou de surcroit ! A 17 ans le mec bandait mou, au secours !).

Le film qui a changé ma vie c’est The Doom Generation de Gregg Araki. Sur le site de rencontres, j’avais écrit que c’était mon préféré. Je consulte les profils des hommes près de chez moi et je vois quelqu’un dont c’est également le film préféré. Résultat ça fait six ans qu’on est ensemble. Merci Araki ! (oui je sais, c’était l’instant mièvre, pardonnez-moi, je suis une connasse (hyper)sensible…).

 

Publicités

3 réflexions sur “« Challenge un peu con mais pas trop » #5 Le ou les livres qui ont changé votre vie (et/ou musiques et/ou films)

  1. Les 12 royaumes, 8 romans de Fuyumi Ono (écrivaine japonaise). Le récit narre le parcours d’une lycéenne qui va se retrouver malgré elle, projeté dans un autre monde. Un monde à la fois similaire et très différent du nôtre, où elle devra apprendre à connaître ses propres forces et faiblesses. Je pense faire un billet sur ces romans un de ces jours.

  2. Pingback: « Challenge un peu con mais pas trop » #5 Le ou les livres qui ont changé votre vie (et/ou musiques et/ou films) – MA VIE, MES HUMEURS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s