« Challenge un peu con mais pas trop » #2 Pire expérience sexuelle

salle_de_sport

Ma pire expérience sexuelle est aussi la première. Je suis en vacances au ski à Val Thorens, j’ai 16 ans et demi jour pour jour. Je refuse de rester vierge jusqu’à 17 ans, il faut absolument que je trouve quelqu’un avant. Quelqu’un qui n’est pas au lycée parce que c’est la honte si tout le monde sait que j’ai perdu ma virginité, je ne veux pas avoir mauvaise réputation. Les vacances d’hiver tombent à pic. Je suis avec une copine en plus, elle pourra me couvrir si besoin. Tous les soirs, nous allons dans une boîte qui s’appelle l’Agora. La musique qui y passe est digne d’une boîte de nuit de province mais ça a le mérite d’être efficace : tout le monde danse, même moi, sur des tubes dance à la mode.

Chaque soir, je me demande qui sera mon premier amant. Je reste assise au bar et j’observe les hommes alentour, prête à choisir ma proie. Je ne veux pas être choisie, je veux avoir le contrôle, c’est ma première fois, ça ne se rate pas… Un soir, je vois un beau blond au bar, il m’invite à boire je ne sais plus quoi, il est avec ses amis, il vient d’Australie. Ma copine Nathalie se retrouve un peu comme une conne, elle boude mais je m’en fous. C’est ce soir que je perds ma virginité, il ne reste que deux soirées avant le retour à Paris, il ne peut pas en être autrement !

Malheureusement, l’australien est vraiment trop ivre et finit par partir direction son lit (ou les toilettes pour vomir ? Mystère). C’est à ce moment que débarque un grand brun dans ma direction, déterminé à faire ma connaissance. Objectivement, c’est un joli garçon, en plus il me dit qu’il a 21 ans et je pense « Il est plus vieux, il a sans doute de l’expérience ! ».

Rapidement, je fais comprendre à Nicolas, c’est son prénom, que je veux coucher avec lui. Il me demande mon âge parce qu’il se doute bien que je n’ai pas 18 ans, il trouve que j’ai l’air très jeune même déguisée avec mon eye-liner et mon mascara. Je mens, je n’ai pas le choix. Je suis déterminée. Il ne me plaît qu’à 70%, c’est parfait, je ne risque pas de tomber amoureuse, et surtout, il a l’air très fan de moi alors qu’on se connait depuis même pas une heure. On parle anglais parce qu’il est néerlandais et il ne parle pas le français. C’est pratique, on ne peut pas avoir de longues conversations philosophiques, on peut passer à l’essentiel. J’aurais vraiment préféré l’australien parce que les blonds aux yeux bleus c’est beaucoup plus mon truc que les bruns à la peau mate mais bon… je suis obsédée par cette histoire de dépucelage et après tout il n’est pas si mal (la tristesse quand j’y pense…).

Bien entendu, il est hors de question d’aller dans mon chalet puisque mes parents y dorment et que Nathalie a mis deux oreillers sous la couette pour faire comme si j’étais là. Nous arrivons donc devant l’appartement de location de Nicolas mais son pote est en train de baiser une fille bruyante qui le chevauche avec passion. Malaise. Il me dit qu’il nous reste deux options : il a les clefs du sauna ou de la salle de sport. Je pense « La salle de sport c’est mieux parce que le sauna ça veut dire qu’on sera forcément nus ». Oui, c’est ce que je pense. Je sais ça n’a aucun sens puisque je me retrouve effectivement nue avec Nicolas quelques minutes plus tard sur un tapis de yoga. Il fait froid, le sol est dur, Nicolas ne cesse de dire que je suis belle et tout un tas de conneries, il m’exaspère alors qu’il n’est même pas encore en moi. Puis vient le moment fatidique et là eh bien il ne se passe quasiment rien. Je ressens vaguement quelque chose mais je ne saigne pas ni rien. Je ne prends pas de plaisir ni rien. A un moment je lui propose de faire l’amour sur une machine pour se muscler les bras, je me dis que ça pourrait être un peu plus fun. Sauf que non. Lui et moi ça ne marche pas du tout. Je n’ai qu’une hâte : fuir. C’est ce que je fais en prétextant que mes parents bla bla. Nicolas me donne rendez-vous le lendemain mais je n’y vais pas, nous le croisons en voiture avec mes parents le jour de notre départ mais lui ne me voit pas.

Sans intérêt, cette première fois. Heureusement, ça s’est largement amélioré par la suite !

Si tu veux participer au challenge, les règles sont ici !

 

Publicités

3 réflexions sur “« Challenge un peu con mais pas trop » #2 Pire expérience sexuelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s