Challenge : écrire son journal pendant dix jours #Jour9

Aujourd’hui, j’ai remarqué que je me sens mieux entourée d’animaux que d’êtres humains. Tu me m’enfermes dans un train, je flippe totalement. Tu me mets au milieu d’oies, de chèvres, de cochons, de moutons, je me sens dans mon élément. Probablement parce que les animaux ne parlent pas, ils communiquent autrement, il suffit de les observer pour comprendre ce qu’ils ressentent, ce qu’ils veulent, la communication est simple. Plus simple en tout cas qu’avec les êtres humains soi-disant plus intelligents car dotés de la parole. C’est à mon sens ce qui les rend plus bêtes. On croit que la parole simplifie les rapports humains, il n’en est rien, la parole fausse tout.

Je n’aime toujours pas Toulouse. Certes c’est une jolie ville, la brique rose a beaucoup de charme. Mais j’ai trop de mauvais souvenirs ici et aucune envie d’en créer de nouveaux. Si je viens encore à Toulouse deux à quatre fois par an, c’est pour ma famille qui a choisie d’y vivre on ne sait trop pour quelles raisons… Pour ma famille et pour aller au Petit Refuge dans la Prairie voir mes copains les animaux sauvés de l’abattoir.

Quand le soleil se couche, on s’assoit sur un banc de fortune avec la gérante du lieu, on écoute les oiseaux chanter et on regarde les chevreaux et les moutons jouer et c’est notre bonheur. De se retrouver après des mois et des mois, de partager ce moment de silence. On se sourit et ça veut tout dire. Pas besoin de paroles.

Après-midi parfaite à prendre les poules dans mes bras et leur caresser le haut du crâne, à se faire courser par une oie qui adore le goût de mon sac à main rouge, à brosser tata Blanchette la jolie chèvre, à retomber en enfance les bottes dans la gadoue, et donner des poireaux à Bella la brebis.

Qu’on arrête de me demander si je ne m’ennuie pas après 5 mois de chômage. Je ne m’ennuie pas du tout, merci. J’adore ma vie ! (si je pouvais ne plus jamais retravailler de ma vie, je signe ! Tout de suite !)

Pendant dix jours, j’écrirai mon « journal » en commençant par la phrase « Aujourd’hui, j’ai remarqué… ». C’est un exercice d’écriture proposé par l’écrivain (non je n’aime pas le mot « écrivaine ») Emily Gould que je suis sur l’application Skillshare que je trouve formidable : ce sont des cours en ligne pour apprendre des tas de trucs dans des tas de domaines. Si vous voulez participer, vous êtes les bienvenus !

img_1914

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s