Challenge : écrire son journal pendant dix jours #Jour7

Aujourd’hui, j’ai remarqué cette femme qui marchait devant moi. Je regardais son pantalon moulant beige, je ne comprends pas comment on peut choisir cette couleur, le beige. Ça ne dit rien de bon, le beige, c’est une non-couleur, c’est comme pour dire « Je n’ose pas le blanc alors je porte du beige ». Ce n’est pas flatteur ni élégant, le beige. Il n’y a que Kim Kardashian qui pense que ça peut l’être.

Je regardais ses jambes marcher et tout à coup je constate avec effarement que sa peau d’orange est visible sous le pantalon moulant beige. Je reste comme fascinée par le mouvement de la graisse qui fait des va-et-vient dans cet affreux pantalon qui était déjà affreux avant d’être de couleur beige. Je me demande si elle le sait, la femme, qu’on voit sa peau d’orange sous son pantalon. Je me demande comment c’est possible d’avoir de la peau d’orange au niveau des chevilles, c’est quand même fou. Et puis après je me dis que ce qui est fou, c’est que toutes les femmes sont différentes, que c’est bien de ne pas se ressembler. Que si ça se trouve, elle a d’autres chats à fouetter que de penser à sa peau d’orange, cette femme devant moi. Que si je me regardais moins le nombril, je me trouverais tout le temps belle et pas juste « de temps en temps ». Il n’empêche que choisir un vêtement de couleur beige, vraiment, je ne comprends pas. Même un trench, même un Burberry, je dis non (ça me fait toujours penser à l’inspecteur Gadget).

Hier, je parlais de Xavier Dolan, j’ai vu « Juste la fin du monde ». Si vous ne l’avez pas vu, je n’ai qu’un conseil à donner : par pitié, ne perdez pas votre temps à voir ce film. Il est sans intérêt. Je n’ai même pas envie d’en parler tellement j’ai été déçue. C’est souvent le cas avec les pièces de théâtre adaptées en films. Faites de vrais films ou faites des pièces de théâtre mais arrêtez de tout mélanger.

Toujours hier, j’ai eu un moment de fébrilité émotionnelle (être une femme, les hormones, vous voyez quoi). Dans ces cas-là, j’ai deux ou trois vidéos pour me remonter rapidement le moral (parce que pleurer ça rend moche, c’est ma mère qui le dit et elle a quasiment toujours raison). La première vidéo c’est une compilation où l’exécrable actrice Mélanie Laurent se la raconte en interview, c’est très efficace. La deuxième c’est le chat d’une copine virtuelle qui regarde un film d’horreur, il s’appelle Togepi le chat, j’adore cette vidéo. La troisième c’est encore un chat qui est fan de l’aspirateur, c’est une vieille vidéo mais toujours aussi efficace !

Sinon pour se remonter le moral quand on est parisien, en fait c’est assez simple, il suffit de se promener et de se rappeler qu’on a la chance de vivre dans la plus belle ville au monde.

img_1869

Pendant dix jours, j’écrirai mon « journal » en commençant par la phrase « Aujourd’hui, j’ai remarqué… ». C’est un exercice d’écriture proposé par l’écrivain (non je n’aime pas le mot « écrivaine ») Emily Gould que je suis sur l’application Skillshare que je trouve formidable : ce sont des cours en ligne pour apprendre des tas de trucs dans des tas de domaines. Si vous voulez participer, vous êtes les bienvenus !

 

Publicités

Une réflexion sur “Challenge : écrire son journal pendant dix jours #Jour7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s