Challenge : écrire son journal pendant dix jours #Jour2

Aujourd’hui, j’ai remarqué que je n’étais jamais aussi heureuse que lorsque quelqu’un me demande des conseils pour une première visite à New York. J’en parle avec passion, je me mets à la place de la personne qui pour la première fois verra le Flatiron ou le Chrysler et je ressens un enthousiasme démesuré : ce n’est pas moi qui pars.  Ah…les premières fois !

Pourtant je ne suis pas du tout tombée sous le charme de New York il y a 20 ans, mais pas du tout. Il faut dire qu’il faisait -15 degrés et que je n’avais alors jamais eu si froid de mon existence. Je me revois encore porter deux paires de collants et un jean par-dessus, ma mère et moi faisions toutes les boutiques de la cinquième avenue non pas pour faire du shopping mais pour être à l’abri, au chaud !

En ces périodes d’élection, j’adore lire les commentaires sous les articles de presse sur le net, souvent c’est bien plus intéressant que l’article lui-même, c’est souvent drôle ou à l’inverse effrayant. En tout cas, ça donne une bien meilleure idée de ce qu’est la France aujourd’hui que n’importe quel sondage…(et clairement on est mal barrés, je vous le dis !)

Aujourd’hui j’ai lu un article du Point qui m’a donné envie de vomir. Bon, il faut préciser que le Point et moi ne sommes pas vraiment copains, c’est un magazine que j’ai lu pendant deux ans et demi parce que mon ancien boss était abonné, il faisait donc partie des nombreux titres à disposition et si vous lisez mon blog, vous savez que je ne foutais pas grand-chose dans mon ancien taf, je lisais donc souvent le Point, consternée par tant de mauvais journalisme, de raccourcis et de malhonnêteté intellectuelle. Le Point c’est un peu comme Voici : on sait que c’est de la merde, mais on lit quand même les articles, à la limite de la fascination.

Cet article discrédite complètement le jeune Théo qui est quand même obligé de faire caca dans une poche parce qu’une matraque lui a violemment été insérée dans l’anus sur 10cm. On nous explique que Théo est un jeune homme violent qui était ce jour-là avec un dealer qu’il essayait de protéger, c’est ce qui est écrit dans le rapport de l’IGPN (la police des polices). Je ne sais pas si c’est vrai et je dois dire que je m’en fous pas mal. Quid du viol ? Cette matraque se serait donc immiscée toute seule dans l’anus de ce jeune homme ? On ne sait pas, voilà ce que nous dit ce formidable magazine qu’est le Point. « Selon l’IGPN, le visionnage des images enregistrées par les caméras de la ville ne permet pas de trancher en faveur d’une version (celle de Théo) ou d’une autre (celle des policiers) ».

Nous vivons donc dans un monde où des matraques attaquent et violent toutes seules des individus, comme par magie en quelque sorte ! Rappelons que Franz-Olivier Giesbert est le directeur du Point, il a écrit un livre en 2004 dans lequel il révèle avoir été violé par un voisin lorsqu’il était jeune et que cela a constitué pour lui un non-évènement. Non, pardon, un « évènement qui ne l’a pas bouleversé, n’a pas changé sa vie ». Inutile d’être diplômé de psychologie pour se douter qu’il n’est malheureusement jamais possible de considérer qu’un viol ne change pas sa vie, c’est faire preuve de beaucoup de présomption que de le penser. Je comprends qu’on puisse être dans le déni ou ne pas vouloir être une victime mais tout de même… Pas étonnant donc de constater que le directeur du Point publie cet article qui nie le viol de Théo. Les matraques se déplacent toutes seules dans les airs et violent des gens, faites attention, ne sortez pas trop de chez vous, vous risqueriez de vous retrouver avec 60 jours d’ITT !

Paris juste avant la pluie

Paris juste avant la pluie

 

Publicités

4 réflexions sur “Challenge : écrire son journal pendant dix jours #Jour2

  1. Personnellement, je lis les commentaires pendant 10 minutes, et ensuite j’ai envie de quitter la planète définitivement devant la masse de gens qui s’excitent, et qui limite réclament une nouvelle guerre mondiale… Entre ça et les nouvelles foireuses, effectivement on est mal barrés :/
    Ton article me fait beaucoup penser à une mini BD humoristique que j’ai lue il n’y a pas longtemps, et qui résume assez bien la situation ^^ : http://sarahcandersen.com/page/5

  2. On va dire que tu as eu et que tu as occasionnellement de mauvaises lectures …. Perso les commentaires sous les articles, je prends toujours peur, j’évite soigneusement….. Moi, à Neviork, sicépatoi qu’y m’y emmène, j’y vais pas…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s