Trumpocalypse

trumpocalypse1

L’été de mes 18 ans j’ai passé trois semaines en immersion dans une famille au Texas dans un bled dont j’ai oublié le nom pas loin d’Austin. C’était une famille de classe moyenne, ils avaient une grande maison avec une piscine, ce qui n’est pas négligeable quand il fait près de 50 degrés. Le premier jour ils m’ont emmené dans leur église, on m’a offert une bible que j’ai poliment refusée.

Cet épisode donne le la de ces trois semaines douloureuses pour moi : une famille obsédée par la religion, qui détestait les noirs, les arabes, les juifs, les pédés, les hérétiques comme moi etc la liste est longue. La mère était obèse, diabétique et prenait neuf collations par jour à base de popcorn, gâteau au maïs tout fait, en plus des traditionnels repas de tacos et autres, la fille prenait elle aussi le même chemin, tous les jours elle se servait ses quatre boules de glace et elle rajoutait des cookies émiettés dedans et de la chantilly, le père n’était pas en reste ; ces gens m’ont fait tellement peur que j’ai perdu 5 kilos chez eux. Ils m’appelaient « skinny » pour m’humilier mais je voyais ça comme un beau compliment.

Ils ne buvaient jamais d’eau, que du soda, ils ne lisaient pas de livres, ils passaient leur temps à regarder la télévision (gigantesque) et à manger des trucs déjà préparés ou dans lesquels il faut ajouter un ingrédient pour en faire un plat. A respectivement 38 et 40 ans il n’avaient visité que deux états américains : le Texas et l’Illinois parce que le père avait de la famille près de Chicago, c’est tout. Ils étaient étonnés que je connaisse la moitié des Etats-Unis à un si jeune âge. Leur fille portait un anneau de virginité tout en me parlant de ses désirs sexuels (elle perdra sa précieuse virginité l’été d’après dans la bagnole de Brian sur le parking du Taco Bell, je jure que c’est vrai). Les amis d’AJ (Andrea-Janice, oui, ça ne s’invente pas) avaient tous 20 ans et étaient déjà mariés et parents. Parce que si tu veux niquer, il faut épouser quelqu’un. Et la contraception n’existe pas chez les pentecôtistes. Tout ce petit monde jalousait ma liberté, moi la petite française avec ses jolies robes bien coupées, ses jolies chaussures, son bagout et surtout son air de se foutre de tout. Des gens frustrés qui ne cherchent pas à s’élever mais à reproduire un schéma vieux comme le monde sans se soucier de savoir s’il les rend heureux. Des gens qui trouvent que chasser, c’est cool, et que la place de la femme est à la maison, que si leur fils est homosexuel, eh bien on lui donnera des médicaments pour qu’il ne le soit plus.

C’est cette Amérique-là qui a voté pour Trump le 8 novembre dernier. Cette Amérique profonde qui a peur de l’étranger alors que dans sa vie de tous les jours elle vit entre Blancs bien-pensants qui vont à l’église parce qu’ils croient à l’enfer et ne veulent surtout pas y aller. Cette Amérique fascinée par l’argent et donc les milliardaires comme le cheeto raciste sans doute lui aussi frustré du cul puisqu’il a été accusé d’attouchements sexuels par de nombreuses femmes. Alors, non, je ne suis pas étonnée, pire, je m’attendais à ce que le connard orange soit élu. Parce que je sais que l’Amérique ce n’est ni New York, ni Los Angeles, ni Seattle.

Pour le moment je n’envisage pas de mettre un pied aux Etats-Unis après le 20 janvier 2017, de toute façon, rien ne garanti que le nouveau président facilitera l’entrée des Français sur le sol américain puisqu’il pense que nous sommes tous des terroristes. J’ai du mal avec l’idée de participer à l’économie d’un pays dirigé par un tel con misogyne, raciste, à l’humour douteux, qui déteste les trans, les pédés, les femmes qui ne sont pas mannequins, j’ai mal quand j’entends que les Mexicains sont tous des violeurs, j’ai mal quand il dit qu’il adore la guerre, j’ai mal quand il dit que le changement climatique a été inventé par les Chinois. J’envisage de ne pas mettre un pied dans le pays que je préfère après le mien pendant quatre ans. Parce que malgré la décision du peuple américain de voter pour cet odieux personnage, j’aime profondément les Etats-Unis et il me faudrait au moins 2000 mots pour exprimer mon amour pour ce grand pays.

J’entends encore ceux qui, hier, pensaient que Clinton ou Trump, c’est la même chose. On entend ça ici aussi, « la droite et la gauche c’est pareil ». On a le droit de ne pas croire en la politique, on a le droit de ne pas voter mais on ne peut pas dire de telles âneries. Non, être démocrate et être républicain, ça ne veut pas dire la même chose et non, être de droite ou de gauche, ce n’est pas pareil. Pas du tout. Avec l’élection de Trump, le monde entier va pouvoir le constater dans les quatre prochaines années. En priant très fort pour qu’il ne brigue pas de second mandat… Parce que huit ans sans voir New York, je crois que ça ne va pas être possible !

Publicités

12 réflexions sur “Trumpocalypse

  1. Tu as totalement raison!!! Très bien parlé!!! Et je me retrouve dans ce que tu dis. J’y suis allée 2mois (Wisconsin), pour un stage, j’y ai vu des gens bien mais aussi des gens tellement gros que j’en étais choquée ., je me disais comment fait on pour en arriver la ? Et ce qui m’a marqué aussi c’est qu’au musée de Milwaukee, où je suis allée des le lendemain de mon arrivée, seule, et bien j’y ai vu des livres non pas sur les plus grands peintres américains, comme à la librairie du Louvres ou du centre Georges Pompidou, mais bien des livres dont le titre était un truc dans le genre : comment les femmes françaises font elles pour être aussi minces. La bonne blague !!! Ben arrête de manger de la merde et peut être que tu pourras redevenir normal … J’ai halluciné. Pareil, on me traitait de skinny tout le temps, je suis très mince c’est vrai, mais je trouvais ça humiliant comme si je n’étais pas normale ! Je mangeais mes 3repas par jour (quand je trouvais un truc qui pouvait être mangeable) et eux sautaient tous les repas et mangeaient a n’importe quelle heure… Et surtout de la merde. J’aime beaucoup les USA aussi, mais je ne mettrai jamais les pieds au Texas c’est évident. J’ai pu aller dans le Maine, Floride, illinois, Wisconsin, à Chicago, MIneapolis etc.. Pas encore New York. Ni la Californie. Ça ne m’attire pas trop encore. bien que je veux aller a New York un jour. L’élection de Trump, j’ai dit : oh putain! Ils sont si cons??? Bon après je me suis fait engueulee car ce n’est finalement pas la majorité des américains etc… Alors j’ai révisé : les grands électeurs sont cons ?? Mais il me semble qu’ils sont élus par le peuple non? Donc finalement les amerlocs sont quand même en majorité des cons. Mais on a les mêmes en France hein 😉 Ceux qui pensent qu’à faire des barbeucs, prendre l’apero et aller au camping.. Au secours. Ça me rappelle quand tu disais que tu as passé du temps a Toulouse et qu’ils ne pensaient qu’à prendre l’apéro. Bon nous aussi à Paris on aime ça.. Je ne sais pas en quoi il y a une différence, mais il y en a une. Dans le QI peut être ? Je préfère être une salle connasse de Parisienne plutôt qu’une débile profonde de Carcassonne (là où ma mère a eu la treeees bonne idée d’aller vivre… Je suis toujours effarée de voir leurs gueules de cons; si t’es pas brune avec un accent de merde et vulgaire avec des créoles et tatouages( moches), en gros t’es pas de la bas. Et les mecs tous pareils: matcho, gel dans les cheveux, rien dans le cerveau et avec un accent de merde aussi évidemment. Ce qui est triste c’est que mon couple s’est terminé pour tout ça. La belle famille… La province.. Les potes cons… Aucune culture, aucun goût. J’ai fait une dépression qui a failli me tuer. Même si je suis encore triste de l’avoir perdue, et bien j’en vomis encore toutes ses origines de beauf… C’est con de se retrouver avec quelqu’un qui ne peut pas s’élever… On se sent seule. Je n’aurais peut être jamais d’enfant avec tout ça.. Mais comment dire a l’autre: on a rien a voir ensemble mais je t’aime. Je déteste ta province mais je t’aime. Reconnais moi. Évolue. Pas facile d’être délicate, avoir du goût, un cerveau, être mignonne, face à 95% de population complètement abrutie… Où est l’homme de ma vie ?

    Bon j’ai un peu dérive mais bon … Désolée si je t’ai choquée 😉

    Emilie- portable

    • Heu! Je suis de la Région(Lauragais-Montagne Noire) de naissance et par choix, pour avoir quitté Paris et sa région, mais surtout Paris intramuros pour des raisons analogues(bobos superficiels, profonds cretins imbus et incultes, etc.) et après avoir également vécu à Marseille Capitale…. Peut-être que Lyon, seule ville française a grâce à mes yeux….. J’adore Lyon ( et la Death Valley là-bas!)

  2. Je t’En-Trumpe la photo, elle est trop bonne!
    Je suis allé aux USA en 1980, trois semaines(le temps de demander le visa….) après avoir vu Easy Rider….., en pleine période Carter une époque où tous les sourires identiques semblaient figés et fixés à l’élastique…. Morbide!Pathétique Amérique aux fabuleux, Fantastiques, incroyables et majestueux paysages (Easy Rider…..) que j’ai parcouru seul, sillonné en camping sauvage de longues semaines pour fuir cette société si bien décrite dans ton billet……

  3. (Oula, à en juger par les premiers com’ j’ai l’impression que tu vas t’attirer pas mal de trolls. Ça promet.)

    Je ne serais pas aussi généraliste que toi, concernant l’électorat de Trump. Une partie doit sans doute avoir la mentalité que tu décris, c’est certain. Mais tout de même : il a réussi à obtenir une partie des votes des communautés afro-hispano-asiatiques. J’ai peine à croire qu’elles aient voté par haine pour les « étrangers ». Il doit quand même y avoir d’autres raisons (ou alors c’est sur les côtés religieux et sécuritaire qu’elles s’y sont retrouvées ?).

    Il y a sans doute eu aussi un vote de protestation. De ce que j’ai cru comprendre, pas mal de non-diplomés et de travailleurs précaires, laissés sur le carreau durant l’ère Obama, constituent son électorat. La détresse sociale est plus forte que la raison, semble-t-il. Le pire c’est qu’il représente exactement ce que ses électeurs détestent : un ripoux, raciste, misogyne, valet de la finance et qui a plongé tant de gens dans la précarité (ses entreprises ont quand même connu pas mal de faillites). Si ça c’est pas de l’ironie…

    Ce qui est dingue aussi, c’est que la mère Clinton obtenu plus de voix que son rival mais c’est lui qui l’a emporté. Ils ont quand même un drôle de système de vote ces états-uniens ^^. Mais bon, Obama a été élu par ce même système et on ne s’en est pas plaint à l’époque (ceux qui parlent d’un vol de victoire semblent l’avoir oublié).

    Enfin bon, les américains ont fait leur choix (il a préféré la peste au choléra, on va dire). Il va falloir faire avec. On dit qu’en démocratie, le peuple a toujours raison… même quand parfois il n’élit pas les candidats que l’on souhaite ^^’.

  4. Cela fait quelque temps que je suis ton blog très sympa au demeurant, j’aime beaucoup ta liberté le fait que tu ais osé quitter un job pas mal en pleine crise économique me fascine (sans ironie vraiment). Par contre la je savais que tu allais écrire un truc sur trump, mais surtout sur les américains qui sont gros, veulent pas s’élever, sont beaufs incultes… et c’est ça presque mot pour mot LOL

  5. ton post était tellement prévisible…. Je savais que tu allais écrire un post sur trump, et sur les américains qui sont gros, qui ne cherchent pas à s’élever, qui sont beaufs….

  6. J’aime bien c’est toujours cool chez toi. On entre parce qu’on voit de la lumière et ça groove toujours. Le débat Nord / Sud (enfin Paris vs Toulouse pas la Coop 21 🙂 ), des gros machos, les gnagnas je le savais. Manque encore quelques trolls et on se croira à un repas de famille. A part ça, je suis toujours un peu paumé entre cette Amérique qui me fait gerber à chaque fois que je la croise et celle qui me fait y revenir encore et encore et pas seulement pour la qualité de l’air ou la bouffe justement. Bon là pour l’instant je me vois pas y revenir (en plus je risque un coup de batte de baseball si je traîne du coté de Redhook mais comme le scorpion j’ai pas pu m’empêcher de merder et le connard orange n’y est pour rien). Mais quatre ans sans c’est pas gagné. Un petit Impeachement peut-être? Serait pas le premier après tout 🙂 Ca m’est bien arrivé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s