La robe rouge

Je me promenais dans le quartier, un peu plus loin qu’à mon habitude, en pensant à cette phrase lu dans le dernier Annie Ernaux « Il n’y a de bonheur réel que celui dont on se rend compte quand on en jouit » (Alexandre Dumas, fils). Complètement absorbée dans ma réflexion, je suis entrée dans la boutique machinalement et je l’ai vue : la robe rouge.

La veille, j’avais regardé un film de Woody Allen qui s’appelle « Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu ». C’est un Woody Allen moyen comme tous les Woody Allen depuis Manhattan (le chef d’œuvre absolu). Dans ce film il y a un personnage féminin joué par Freida Pinto cette très jolie actrice indienne et elle porte toujours du rouge. En regardant le film, je me suis dit que je devrais moi aussi porter du rouge, une belle robe rouge. Mais c’est si difficile de trouver autre chose que du rouge vermillon qui n’est pas le rouge que j’aime. J’aime le rouge profond, foncé, presque bordeaux.

Et je me suis souvenue de ce que m’avait dit quelqu’un que j’avais rencontré pendant ma période toulousaine « Les femmes, quand elles s’habillent en rouge, c’est qu’elles ont le feu au cul ». J’avais trouvé cette remarque sexiste au possible. Par la suite, à chaque fois que j’ai enfilé un vêtement de couleur rouge, je me suis demandée si ma libido était à son max et bien souvent ce n’était pas le cas, j’avais juste très envie de porter du rouge parce que la rouge me va bien et que j’ai confiance en moi ; il faut de la confiance en soi pour porter cette couleur voyante.

Le « Mémoire de fille » d’Annie Ernaux me perturbe. Je me revois à 15 ans chez nos amis américains pour l’été, nous sommes à Chico en Californie. Il fait très chaud, je m’habille très court et très serré, j’ai 15 ans, je découvre que les hommes peuvent apprécier ma silhouette et j’en joue sans trop savoir ce que je fais. Comme dans le roman, moi aussi j’ai très envie de vivre une vraie histoire d’amour et moi aussi j’ai envie de faire l’amour. Je rencontre David, il a 27 ans, autant dire « un vieux ». Il écoute du rock comme moi, il a des cheveux longs blonds et des yeux verts, on aime se parler mais on ne peut pas se rapprocher, ma cousine de deux ans ma cadette nous colle aux basques. Je me souviens précisément de cette frustration, de cette envie d’embrasser David, de faire l’amour avec lui, d’oublier le reste du monde. Mais nous sommes aux Etats-Unis, David sait que je suis mineure et qu’il est potentiellement bon pour aller en taule si quoi que ce soit se passe entre nous. Je vais passer mes vacances à espérer le revoir mais je ne le reverrais pas.

C’est vrai que je jouais un peu la candide et la provocatrice à la fois, à 15 ans. C’est vrai que j’ai eu beaucoup de chance qu’il ne m’arrive rien de grave parce que mon comportement pouvait laisser supposer des choses que je n’aurais pas pu maîtriser. C’est vrai aussi qu’il n’y a qu’à ce moment de l’adolescence qu’on est capable de se faire tous ces films incroyables sur les hommes qui nous plaisent, on est capable de penser à un homme pendant des heures et des heures, comme si le monde s’était arrêté, on est dans l’attente « qu’il se passe enfin quelque chose ». Parce qu’on comprend bien que « l’amour » c’est « le truc à vivre » avant de mourir. Parfois je me demande ce qu’il reste en moi de cette adolescente ; la rébellion, c’est certain, le cynisme aussi, mais je crois que je repense à mon passé amoureux en me disant qu’heureusement, je n’en suis plus là. Malgré les trois derniers mois merdiques que je viens de vivre et les mauvaises nouvelles qui pleuvent, j’ai tout à fait conscience de vivre une période heureuse de mon existence. Parce qu’à deux, nous sommes plus forts, sans aucun doute. Nous faisons front. Je vis la vraie grande histoire d’amour dont je rêvais lorsque j’étais adolescente. En plus j’ai une robe rouge maintenant !

freidapintoreddress

Publicités

2 réflexions sur “La robe rouge

  1. Le rouge est ma couleur préférée, alors j’ai beaucoup de vêtements de cette couleur 🙂 Pour ce qui est de la libido, je ne me suis jamais posé la question, et je ne vois pas vraiment l’intérêt de se la poser au moment de porter du rouge ; par contre, rouge ou pas, il semblerait que je manque encore énormément de confiance en moi ^^
    En tout cas, félicitation pour ta robe rouge, et je te souhaite plein de bonheur 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s