Au secours, je suis invitée à un EVJF !

evjf

Ah….les enterrements de vie de jeune fille ! Oui, parce que les gens continuent de croire au mariage malgré les statistiques effarantes (deux mariages sur trois finissent en divorce à Paris…). Simplement appelés « EVJF » pour les intimes, c’est encore une tradition à la con censée faire profiter la future mariée des derniers plaisirs qui lui seront interdits avant son engagement à vie avec Monsieur. Je pensais que cette tradition remontait au Moyen-Age et j’avais tout faux, cela existe depuis les années 70…pour les femmes. En gros, ça existait au 18ème siècle mais uniquement pour ces messieurs qui avaient le droit de se bourrer la gueule et de se taper une pute. C’est au moment de la « révolution sexuelle » qu’on a décidé que ce serait cool que la future épouse puisse elle aussi éventuellement baiser le strip-teaser avant de s’engager sur la voie de la fidélité. C’est beau l’égalité des sexes (ou de la connerie ?).

Aujourd’hui les EVJF restent ces longs week-end passés uniquement « entre vagins » à célébrer la future mariée, à faire tout un tas d’activités à un rythme soutenu, à parler de bébés, de robe blanche et gros caillou. En revanche, plus de strip-teaser ou de déguisements ridicules, l’EVJF devient un moment privilégié où l’on prend soin de soi, on va au spa, on assiste à un cours de cuisine toutes ensembles, on apprend à se maquiller dans la joie et la bonne humeur en buvant des smoothies detox. Vous comprendrez donc pourquoi je n’ai aucune envie de répondre à cette invitation.

La perspective de passer un week-end entier avec des filles que je ne connais pas me donne la nausée. On dit « les amis de mes amis sont mes amis » mais c’est assez faux, surtout lorsqu’il s’agit de filles qui sont en général en rivalité. Les activités proposées me donnent la gerbe, l’une parle de faire un cours de danse latine (déjà la danse, franchement non, mais « latine », autant m’achever tout de suite), une autre propose un restaurant de hipsters en rooftop avec un menu unique à 50€ (sauf que je suis végétalienne, autant m’insérer le billet au fond de l’anus, ça irait plus vite). Elles sont toutes d’accord pour aller se détendre au spa mais je ne vois pas comment je peux me détendre avec huit filles qui gloussent, non, vraiment, je ne vois pas.

D’autant que toutes ces formidables activités « entre girls » vont accessoirement me coûter un bras, déjà parce que je vais devoir payer ma part mais aussi parce que la tradition veut que la mariée ne dépense pas un kopeck, ce sont ses amies qui régalent. S’il s’agissait de faire du saut à l’élastique ou un parcours acrobranches puis d’aller se murger la gueule par la suite dans un bar, je serais ravie de dépenser mais la future mariée ne boit pas d’alcool, j’imagine que ses amies non plus. A chaque fois que je reçois leurs emails, je tressaute, je fais une grimace et je me dis « Il faut que je dise/fasse quelque chose » mais je reste là, impuissante. L’un des emails a quand même été signé par un joyeux « Bon ouikène les girls ! ».

C’est décidé, je n’irai pas. D’autant que, blague dans la blague, je n’irai de toute façon pas au mariage qui a lieu en Normandie (on ne conduit pas et aucun train ne mène au bled dans lequel les festivités auront lieu)…le jour de l’anniversaire de mon mec (qui a d’autres projets que de se déguiser en pingouin ce jour-là et on le comprend)(et non, je n’irai pas à un mariage sans mon mec, quand on souffre, on le fait à deux !). Non, vraiment, il faut que je prenne mon courage à deux mains pour expliquer que les EVJF et moi ne sommes pas compatibles ! Si elle est mon amie, elle devrait déjà le savoir, non ?

Publicités

17 réflexions sur “Au secours, je suis invitée à un EVJF !

  1. Je compatis !
    Je suis allée à un evjf dans ma vie, c’était l’horreur. Je n’éprouvais aucune sympathie pour les amies de mon amie et je ne me suis pas amusée du tout. L’une d’elle m’a même dit : « pourquoi tu fais la gueule, tu t’ennuies ? » (je ne sasis pas faire semblant…). Bref…
    Mais les mariages c’est pareil. Après celui de l’été dernier, je me suis promis que plus jamais… Si les gens veulent continuer avec ces coutumes qui me semblent absurdes, que ce soit sans moi. 🙂

  2. Argh, c’est sûr que là, tu tapes directement dans le noyau dur des trucs qui craignent. Je suis prochainement témoin et donc organisatrice d’EVJF d’office mais j’ai l’impression d’avoir plus de latitude quand aux choses à organiser. Déjà, tout le monde est détente. Ensuite, la mariée est funky en plus d’être drôle (et c’est ma soeur et je l’aime d’amour) et la perspective de passer la journée dans un spa ou d’aller se faire faire une manucure l’ennuie à l’avance (elle l’a bien bien dit à tout le monde). Et enfin, tout le monde boit (je crois). Du coup, j’ai plutôt hâte 🙂
    Et puis, je peux pas dire non alors hein 😀

    Bon courage pour refuser, cela dit. L’EVJF plus le mariage, à moins que ta pote soit la réincarnation de Gandhi, tu vas en entendre parler pendant un moment… =/

    • Tu en as de la chance ! En même temps ma pote sait que je suis une connasse et elle est censée être une sacrée connasse elle aussi, d’où mon étonnement lorsque j’ai appris qu’elle se mariait…

      Ça fait six mois que j’essaie de la voir et qu’elle est toujours occupée donc si elle ne comprend pas je me ferais un plaisir de lui expliquer 🙂

    • Oui, je confirmer…… Pour avoir refusé la participation au mariage d’une Connasse Albigeoise, j’a poireaute le prix fort, augmente par de ladite Connasse au clan de la bourgeoisie locale, mais bon, j’ai du coup éliminé un gros tas de boue et cela n’a pas de prix…….

  3. Bonjour, il me semble bien avoir vu chez toi un billet relatif à un photographe qui a fait un travail sur des femmes de New-York, femmes loin de leur jeunesse et qui cassent tout de leurs énergies de vieilles peaux. Le billet semble avoir disparu, à moins que cela ne soit pas chez toi….. Tu peux me confirmer sitéplé…..? Merci et bravo! Je ris beaucoup de ton choix d’avoir conservé le commentaire avec mon lapsus a propos de la ceinture explosive »

  4. Que les gens se marient c’est leur affaire, mais ces histoires d’EVJF me dépassent ! J’ai l’impression que c’est phénomène récent en France non ?
    Lorsque je vois un groupes filles crier et chanter de façon vulgaire dans le métro, (c’est un gage parait-il), j’ai vraiment honte pour elles, les pauvres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s