Advanced style, le documentaire : le style n’a pas d’âge

Je suis Ari Seth Cohen depuis le buzz de son blog de mode consacré aux femmes de plus de 50 ans mais je n’avais jamais vu « Advanced style », le documentaire qui relate cette formidable aventure. Ari Seth Cohen a commencé à photographier des femmes plus âgées à New York parce qu’il les trouvait élégantes, belles, non conventionnelles dans leur style vestimentaire. Personne ne parlait des femmes de 50 ans et + dans la mode avant que son blog n’explose, depuis on a vu ces femmes faire de la publicité pour des marques de luxe, des femmes de plus de 80 ans, une révolution ! Il est vrai que j’avais été frappée par le style unique des femmes plus âgées la dernière fois que je suis allée à New York, c’est bien elles qui m’avaient inspirées. Voir de si belles femmes fières de leurs cheveux blancs, tirées à quatre épingles tout en restant cool, c’est vrai que ça donne envie de vieillir aussi bien, avec autant de panache et d’assurance.

Le documentaire montre des femmes au caractère hors du commun, souvent drôles, qui osent porter des tenues folles, des chapeaux gigantesques, des couleurs chatoyantes, l’une d’elles porte des faux-cils réalisés elle-même à partir de ses propres cheveux et elle a 93 ans ! Une autre porte le léopard avec classe du haut de ses 81 ans, elles sont toutes différentes, toutes fabuleuses. A croire qu’on ose enfin être soi quand on atteint la soixantaine… Comme le dit une autre, l’argent n’a rien à voir avec le style, il est facile de se procurer une pièce de créateur et de copier un look de défilé mais est-ce vraiment ça le style ? Ressembler à des tas d’autres femmes dans la rue ? Le style ça s’apprend, il faut faire preuve de créativité, savoir ce qui nous va par rapport à notre morphologie, il faut s’amuser et c’est ce que semblent faire ces femmes qui n’ont rien à envier aux icônes de mode bien plus jeunes. Elles ont un look unique, elles ne ressemblent qu’à elles-mêmes.

Alors qu’il est tabou de parler de son âge dès lors qu’on commence à vieillir (et quand je dis vieillir je parle de ces filles de 25 ans qui t’annoncent qu’elles sont vieilles haha), voir ces femmes fières de ce qu’elles sont est une vraie bouffée d’air. Comme dit l’une d’elles « Je me suis toujours acceptée, de toute façon on ne peut pas se changer, on est comme on est ! ».  Parce que ce qui transparait de ces femmes qui sont clairement dans la dernière partie de leur vie c’est la joie, malgré les épreuves, malgré la solitude pour certaines, elles sont optimistes et joyeuses. Celle qui du haut de ses 62 ans dit face caméra qu’elle veut se marier et avoir des enfants m’a tellement fait rire, quelle audace ! Pourquoi pas ! Pourquoi la vie d’une femme se limiterait à l’arrivée de la ménopause ? Ma propre mère a retrouvé l’amour a 52 ans et avant de rencontrer mon beau-père, elle disait « Je sais que je vais rencontrer quelqu’un de bien parce que je suis quelqu’un de bien ». Ca fait huit ans que ça dure, il faut croire qu’elle avait raison d’être sûre d’elle. Je ne sais pas si c’est lié mais ma mère a un style à elle,  certes elle n’est pas portée sur les chapeaux mais elle a des robes orange pétant et des chaussures à plateforme rose (qui ne font pas l’unanimité mais elle s’en fout complètement), elle met des broches sur ses sacs à main et porte des boucles d’oreille qui défient la gravité, sa coupe de cheveux ressemble à celle de Beetlejuice et ça lui va à merveille (je le jure).

Après une heure et douze minutes de documentaire je me suis lancée dans un tri de cartons de vêtements, parce que je n’ai toujours pas tout rangé par flemme, évidemment. Et j’ai commencé à jouer la poupée avec moi-même, à mélanger des vêtements auxquels je n’aurais jamais pensé, et si le léopard (pas besoin d’avoir 80 ans pour en porter !) allait avec le violet ? Et ce haut à la Missoni jamais porté, pourquoi je le garde ? Est-ce-que je peux le porter avec ce gilet bleu-gris ? J’ai fait des découvertes fascinantes devant le miroir, résultat je sais comment je vais m’habiller ces trois prochains jours, ce qui, au passage, me permettra de dormir jusqu’à 8h45 le matin, youhou !

Cette petite soirée m’aura appris qu’il ne faut jamais jeter un vêtement qui nous plaît encore et dans lequel on rentre toujours, on peut lui trouver une place, encore faut-il la chercher… Je pense à ce pantalon vert forêt trouvé avec une étiquette dans mon armoire, je l’ai mis pour la première fois l’année dernière alors que je l’avais acheté il y a au moins trois ans (oui je sais ça peut être choquant de lire que je mets des pantalons pour ceux qui me connaissent huhu). Vieillir ne signifie pas seulement voir moins bien, être physiquement plus fatigué et fragile, vieillir c’est aussi une bénédiction.

Et si nous n’attendions pas la soixantaine pour être fabuleuses ?

Advanced-StyleWeb

Karen-Walker-Eyewear-x-Advanced-Style-1

joyce-carpati-wears-northern-lights1

advanced-style-Tziporah-Salamon

zelda

IMG_9953

Lanvin-main_2281768a

Deb retouched2 copy

Publicités

5 réflexions sur “Advanced style, le documentaire : le style n’a pas d’âge

  1. La 3e et la dernière sont mes préférées! Quelle élégance, pourtant je ne suis pas fan du léopard mais là il faut admettre que c’est très bien mis en valeur.
    J’aime beaucoup l’histoire de ta maman ❤

  2. J’aime beaucoup le clin d’oeil à ta maman. Nul besoin d’attendre 60 ans pour commencer à s’aimer et -c’est bien ça le plus dur – de se rendre compte à quel point chaque femme est fabuleuse, à sa manière. En tout cas tes « vieilles » donnent un sacré coup de fouet 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s