Lost and found

Je n’avais rien à lire. Il n’y a rien de pire que de n’avoir rien à lire dans le métro. On est obligé de regarder en face de soi, le malaise est garanti. Personne ne sourit, les gens sont gris comme le ciel parisien. Et tous habillés pareils. Heureusement qu’il y a quelques touristes pour mettre un peu de couleur dans cette monotonie qui fait mal aux yeux. Face à soi on regarde cet homme qui pense qu’on est forcément intéressée. Sauf qu’on le regarde parce qu’on focalise sur l’un des boutons qu’il a sur le visage ou sur un nez particulièrement disgracieux. Il m’est arrivé de me faire draguer dans le métro, une fois j’ai même failli donner mon numéro de téléphone à un homme dont le bagout aurait pu me faire craquer rapidement (voire très rapidement). La seule raison pour laquelle je ne l’ai pas fait c’est la peur de passer pour une trainée auprès des autres usagers qui entendaient notre conversation. En même temps il faut avouer que ce type n’était pas très intelligent, c’est lui qui aurait dû me laisser le sien de numéro. Peut-être l’aurais-je appelé, qui sait ?

Toujours est-il que j’étais dans ce métro, que quelqu’un se lève pour laisser une place vacante et sur ce siège je vois une clef usb qui a dû tomber de la poche de la personne qui était assise là il y a trente secondes. Je n’ai pas regardé cette personne, je n’ai aucune idée de sa physionomie. Je semble être la seule à voir cette clef métalisée à l’abandon. Etant de nature assez curieuse, je meurs d’envie de m’en emparer et de l’emmener chez moi pour découvrir la vie d’un inconnu. Deux stations plus tard la clef est toujours là et je décide de changer de place pour mettre mon fessier sur ladite clef. C’est le moment que choisit un usager pour me lancer « Vous êtes assise sur une clef usb, Mademoiselle ». Et merde. Mais de quoi je me mêle, bordel ? Moi qui voulais la subtiliser tranquillement…Je suis forcée de répondre « Ah ? Vous avez raison ! Je vais la garder ». Le type me rétorque « Oui c’est toujours utile ! ». Pauvre fou. Je m’en tamponne le coquillard d’avoir une clef usb, ce qui m’intéresse c’est la vie de cet inconnu !

cle-usb-insolite

De retour chez moi je frémis en imaginant des dossiers pleins de mystères, des secrets inavouables, un roman inachevé, des photos de famille, peu importe, je vais entrer dans l’intimité d’une vie qui n’est pas la mienne. Je vois plusieurs dossiers dont un intitulé « secret ». C‘est trop beau pour être vrai. J’ouvre, pleine d’espoir mais le dossier en question est vide. Trop secret. Même pour une clef usb. Dommage. Un autre dossier s’intitule « assurance vie ». Le dénommé M. demeurant dans le 9ème aura droit à la somme de 30,393,30 € laissés par sa grand-mère maternelle. Il y a aussi son CV. Dire que je pensais que le mien était chaotique, là c’est du grand n’importe quoi. Il commence sa carrière en tant que peintre en bâtiment puis il enchaîne sur serveur, il devient ensuite chauffeur-livreur puis vendeur dans une boutique de robes de mariées, aujourd’hui il est plongeur. Il dit maitriser l’outil informatique, à voir son CV, je peux jurer que non…Il n’y a pas de date de naissance mais il a obtenu son bac « sciences naturelles » (pardon ?) en 1989, j’en déduis qu’il a honte de son âge. Ses passions ? La lecture, la photographie, internet, le football et le vélo. On peut parier que tout cela est parfaitement faux mais il doit penser qu’être un « touche-à-tout » est un atout (allitération en « t » tout à fait). Ses qualités ? « sérieux », « contact humain » et « assiduité ».

Je décide de lui renvoyer sa clef usb à l’adresse indiquée sur son CV. J’ai presque envie d’écrire « J’aurais aimé que vous ne vidiez pas le dossier « secret »…Sans rancune ! » mais je me ravise, je bafouille un truc mignon en mode Amélie Poulain « J’ai trouvé votre clef blabla espère que blabla cordialement blabla ». La semaine dernière j’ai trouvé une carte d’identité dans la rue et j’ai fait la même chose. Depuis que je suis petite je rêve de trouver un sac de luxe rempli d’argent (c’est arrivé à la meilleure amie de ma mère, voilà pourquoi). Si c’est le cas, que ce soit bien clair, je ne rends rien du tout 😀

Publicités

10 réflexions sur “Lost and found

  1. nice 🙂 sinon pour le dossier secret, peut-être que les dossiers étaient en « caché » et qu’il fallait « afficher les dossiers cachés » ; t’aurais trouvé du porno dedans, c’est pas grave 😀

  2. Pour votre gouverne, tout document d’identité officiel peut-être confié à toute mairie de proximité qui a alors, en tant que service d’état civil de s’occuper de renvoyer les documents à son propriétaire…., Pour avoir organisé des festivals rock et punk, électro pendant des années, on terminait toujours les nettoyages avec des tas de portefeuilles récupérés de droite et de gauche. La mairie du bled s’occupait de tout……

      • Neuf chance sur dix quelle parvienne à un mauvais destinataire, voilà pourquoi la Police conseille de passer par les services d’état civil qui eux savent trouver les bons et vrais destinataires….., mais je partage résolument par choix la solution de facilité…….. Et j’emmerde la Police…..

      • J’ai quand même vérifié avant d’envoyer : l’adresse qui était sur le CV semble la bonne puisque le CV avait été modifié deux jours avant que je ne trouve cette foutue clef. Je déteste foutre les pieds dans une mairie presque autant que d’aller dans un commissariat…Je compatis 🙂

  3. C’est rigolo tout ce qu’on apprend sur un CV! On en reçoit beaucoup dans ma boîte et j’adore m’amuser à les analyser. J’adore « maîtrise des outils informatiques » quand on voit un pauvre CV tout moche avec des colonnes mal alignées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s