Day 2 : Journal d’une fumeuse abstinente

8h27 : Je prépare un jus d’orange frais, ça ne m’arrive jamais, je suis toute fière, j’ai l’impression de bien commencer la journée. Bon, en même temps j’ai presque dormi 10 heures donc ça va forcément.

10h26 : Je bois ma première infusion de la journée, ça s’appelle « Élimination & bien être » et c’est bien meilleur que l’horrible breuvage au fenouil.

11h14 : Je crois que j’ai faim mais je sais que c’est faux. J’ai juste envie de fumer parce que je suis en manque à cause de mes bêtises d’hier. BUT I’M STRONGER , BITCH !

13h17 : J’ai fini mon déjeuner et je meurs d’envie de fumer une Camel. Je crois que c’est vraiment la cigarette la plus difficile à oublier celle-là. Mon application Livestrong est merdique, au fait. J’ai téléchargé SmokeFree qui est bien plus rigolol.

15h26 : On me propose une coupe de champagne que je refuse héroïquement. Je suis bien au-dessus de ça. J’admire les pivoines et je bois de l’eau. C’est très bien, l’eau.

IMG_4031

16h30 : De retour au bureau je bois ma tisane élimination & bien être sans entrain. Je suis pas sûre pour le bien-être. J’ai objectivement envie de fumer mais je ne le ferai pas.

18h10 : Je veux aller chez le coiffeur mais le mien est fermé. Je décide d’aller chez Fabio Salsa parce que j’aimerais bien qu’il y ait un peu de salsa dans ma coupe, you know ? J’espère secrètement qu’on va m’offrir une fajita à mon arrivée.

Le jeune homme qui m’accueille a une jolie coupe, il est bien habillé et surtout il est gay, ce sera mon coiffeur. Sauf que dommage dans les chaînes de coiffure on ne choisit pas son coiffeur, je tombe sur une fausse blonde avec le cheveu plat, j’ai peur. (Vraie question : pourquoi les coiffeuses sont toujours des fausses blondes ?)

18h50 : J’explique à la coiffeuse que si mes cheveux sont déshydratés c’est parce que j’utilise un nouveau shampooing bio sans parabens sans SLS sans rien du tout. C’est de la merde, je vais revenir au chimique, j’arrête de fumer, on ne peut pas tout faire. Je veux mes cheveux glossy glossy d’avant !

20h00 : Je parle de la mode du « no poo » (pas de shampooing ») à la coiffeuse, elle se cache les yeux avec la main et dit « Mais les cheveux de ces femmes doivent sentir si mauvais, quelle horreur ! ». J’ai trouvé ma nouvelle BFF, je reste dormir chez Fabio Salsa.

20h20 : J’ai payé 37 € pour ma coupe, autant dire : que dalle, et je suis franchement mieux maintenant. J’oublierais presque qu’il ne faut pas penser à cette pute de clope. Tiens, et si je dînais ?

22h07 : Je relis les phrases du livre d’Allen Carr que j’avais soulignées lors de ma cinquième tentative d’arrêt. Je me sens mieux.

Le seul plaisir que procure le tabac, c’est de mettre fin à l’état de manque.

Quand vous arrêtez de fumer, vous n’avez besoin de rien pour remplacer le tabac.

Vous serez beaucoup moins stressée lorsque vous en aurez fini avec la cigarette.

Dès que la petite sonnette retentit, dites-vous que votre première réaction (« J’ai envie d’une cigarette ») n’est qu’un réflexe conditionné, un vestige du passé réveillé par une sensation d’inconfort.

Je vais y arriver, je vais y arriver, je vais y arriver.

Publicités

10 réflexions sur “Day 2 : Journal d’une fumeuse abstinente

    • Hahahahah ça sonne comme un slogan « Marre du Weleda qui ne démêle pas ! » Je suis tout à fait d’accord avec toi. Dans mon cas, j’achète « sans cruauté » et malheureusement le bio va souvent avec, or, on sait que shampooing bio = horreur pour les cheveux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s