#JeSuisCharlie

dieu_n_existe_pas_005

La consternation, l’horreur puis la tristesse. La colère viendra dans quelques heures… L’attaque à la Kalachnikov par des fous religieux ce matin au sein de la rédaction de Charlie Hebdo ne laisse personne indifférent. Pour faire taire la liberté d’expression dont jouit notre pays ils ont choisi des armes qu’on voit habituellement dans les jeux vidéo, des armes qui ne laissent aucune chance à la cible. Aucun dialogue possible, juste le besoin de tuer au nom de Dieu (ou Allah ou qui on veut, ça n’a pas d’importance, les fanatiques existent dans toutes les religions). La lâcheté dans toute sa splendeur.

Les terroristes doivent être emmerdés devant leur poste de télévision, pour le moment, ce qu’on peut constater c’est l’inverse de ce qu’ils veulent. Point de chaos. Les Français se rassemblent à Paris, Toulouse, Marseille, Lille et ailleurs pour montrer leur solidarité avec les victimes et leur solidarité avec la liberté de la presse. Comment des dessinateurs irrévérencieux qui avaient pour seule arme un crayon et beaucoup d’humour ont-ils pu représenter un danger si grand qu’il faille les abattre sans autre forme de procès ? Je crois qu’on peut « remercier » ces abrutis de nous rappeler à quel point il faut que nous nous réveillions. Il est temps de se rassembler, non pas à travers des communautés, mais se rassembler autour des valeurs auxquelles nous tenons, parce qu’à travers la liberté d’expression c’est la liberté elle-même qui est menacée.

Ce soir je m’en veux de ne pas avoir acheté Charlie Hebdo plus souvent. Je soutiendrai le journal désormais parce qu’il n’est jamais trop tard pour se réveiller, pour prendre dans la gueule que rien n’est jamais acquis. Ce soir je ne peux m’empêcher de penser que sans religion, il n’y aurait pas de fous de Dieu. Que si chacun lisait et comprenait Krishnamurti plutôt que de se rendre à l’église/la mosquée/la synagogue, le monde se porterait bien mieux. Tous les croyants ne sont pas fanatiques, j’entends bien, mais tout de même, je ne parviens pas à comprendre ce besoin qu’à l’être humain de se regrouper sous une même étiquette, sans doute pour se rassurer. Je ne comprends pas le prosélytisme. Si la Foi est quelque chose de personnel, je ne m’explique pas comment on peut vouloir qu’autrui adopte la même religion, le même système de pensée. Je suis végétalienne parce que la cause animale m’est chère mais je ne cherche pas à convertir qui que ce soit à ma « religion ». On m’a appris que la diversité des opinions (religieuses ou non) font notre richesse, c’est à travers nos différences qu’on peut accéder à une meilleure compréhension de cette foutue vie sur Terre. En tant que petite blogueuse du net, ce soir je me dis que je ne m’autocensurerai plus, je dirai encore plus ce que je pense, parce que j’ai la liberté de le faire, et tant pis si je me mets encore tous les Sudistes à dos quand je dis que je n’aime pas le Sud en général et Toulouse en particulier. Ce soir plus que jamais Je Suis Charlie.

Publicités

17 réflexions sur “#JeSuisCharlie

  1. Je ne pense pas qu’un groupe aussi puissant, intelligent aurait pu croire que leur attentat allait affaiblir la liberté d’expression en France. Notre réaction, nous français, est belle et aussi très logique, par rapport à notre Histoire.
    Aussi, nous avons très peu de recul sur ce conflit avec daesh, je m’abstiens de toutes conclusions hâtives. Les jeunes embrigadés sont manipulés, mais sont-ils les seuls ?
    La liberté d’expression nous semble naturelle, ce soir nous voyons bien qu’elle est précieuse et à défendre.
    Merci pour ce bel article 🙂
    W.

  2. Tout à fait d’accord le jour ou le message de Krishnamurti sera compris bien des choses changeront sur cette planète pour le bien de tous. Et nous n’avons pas des siècles devant nous pour le comprendre…

  3. Merci pour ce texte 🙂 belle expression d’idées, j’aime beaucoup.
    C’est insolite que tu parles de Krishnamurti, j’ai une pote qui lit des ouvrages à lui en ce moment et qui m’en parle beaucoup. J’arrête pas de me dire que je devrais lire ses écrits. Bon bah je vais prendre ça comme un signe et m’y plonger.
    « On m’a appris que la diversité des opinions (religieuses ou non) font notre richesse, c’est à travers nos différences qu’on peut accéder à une meilleur compréhension de cette foutue vie sur Terre. En tant que petite blogueuse du net, ce soir je me dis que je ne m’autocensurerai plus, je dirai encore plus ce que je pense, parce que j’ai la liberté de le faire » J’aurais pas dit mieux.

    • Lire Krishnamurti quand j’étais ado a changé ma perspective sur moi-même et sur le monde qui m’entoure. On pourrait souligner au crayon noir toutes les phrases qu’il écrit tant ça semble juste, bon, cohérent. Je te conseille vivement de le lire, ton pote sera ravi de te prêter un ou deux ouvrages j’imagine ! 🙂 Merci à toi pour ce gentil commentaire.

  4. Et ben moi je t’en veux pas de ne pas aimer Toulouse bien que j’adore vivre dans cette ville. Je déteste bien Bordeaux moi.
    Joli article tout de même 😉

  5. Merci pour ton post, suis d’accord avec tout ce que tu dis, sauf une nuance: autant le choix de ma religion ne concerne que moi, et je n’ai pas a convaincre les autres de m’ imiter. Autant être végétalien est un combat pacifiste, altruiste et positif que je mène pour défendre le respect et la beauté de la vie (pas la mienne, celle des hommes et des animaux), et protéger la planète. Alors tant que je pourrai essayer de réveiller les consciences, je continuerai!

  6. J’ai beau penser que Charlie est un torchon, jamais je n’ai estimé qu’il méritait de prendre du plomb. Et je reconnais que cet attentat m’a permis de saisir un peu plus la symbolique qu’il représente.

    Je suppose que le slogan « Je Suis Charlie » représente plus maintenant qu’un nom de journal. Incroyable qu’un papier satirique lu par une poignée de Français, au bord de la faillite car peinant à trouver des subvention soit finalement devenu un symbole fort, un symbole de liberté et surtout… que ces événements aient réussi à rassembler tout un peuple… lui-même suivi par les peuples de différentes nations (qui pourtant ne le lisaient pas). Ça fait bizarre de voir écrit « Je Suis Charlie » jusqu’à l’autre bout de la planète. Mais c’est agréable et ça rassure. Comme ça rassure de voir les Français (et pas qu’eux en plus, finalement) râleurs arrêter de se prendre la tête et marcher ensemble. Finalement les gens l’aiment bien leur pays. Le courage et le patriotisme ne sont pas morts (je commençais à en avoir assez de cette auto-flagellation permanente et la critique de tout ce qui est français). Je pensais pas que j’en aurai la démonstration un jour, je l’avoue. Même si on peut déplorer qu’il ait fallu 12 morts pour en arriver là.

    Je ne suis pas allé à la manif. A l’époque je n’avais pas compris tout ça et je me disais que, n’étant pas un lecteur du journal, j’aurai eu bien l’air hypocrite de marcher derrière ses défenseurs. Maintenant je comprends un peu mieux ceux qui sont descendus dans la rue ce jour-là.

    Quant à ton désamour de Toulouse, c’est ton droit. Chacun est libre d’aimer ou de ne pas aimer la même chose et de vivre là où bon lui semble en principe (même si malheureusement par les temps qui courent, la recherche d’emploi pousse parfois les personnes à vivre dans des coins qu’ils exècrent). Puis heureusement que tout le monde ne veut pas vivre à Toulouse ou à Paris… on serait encore plus serrés sinon ;).

    • Garder à l’esprit que depuis le départ de Cavanna , les équipes de direction de Charlie ont toujours été très proches des plus hautes sphères dirigeantes (financières et politiques..), de Philippe Val, qui ne s’en est jamais caché, à Charb qui entretenait de multiples relations avec ces milieux là. Il n’y a qu’à voir et lires les écrits du Professeur Choron et de Cavanna sur le sujet du journal…..

      Quand à la récupération et ses déclinaisons de cet horrible massacre par toutes les communautés bien pensante sur la Liberté, on peut idéalement aujourd’hui le même silence de Mort sur la mise en place d’un pur Etat Policier par les mêmes manifestants du fameux dimanche de janvier, Ha Ha Ha!……

      Je suis un des lecteurs primitifs (oui, dans les deux sens) des éditions d’alors: Charlie Mensuel, !Hara-Kiri, etc, ancêtres du Charlie,….

      L’aspect torchon du journal avait son côté très pratique et parfaitement détourné par l’équipe du journal à une époque, à savoir l’encouragement à coller certaines couvertures après découpage autour des thèmes « Chasseurs Gros Cons »,  » Non au Nucléaire », « Le Gros Dégueulasse », etc. Je me souviens avoir décoré un bon paquet de bagnole à la colle scotch (Argh! Les Petits Cons!)…

      Je ne lis plus ce journal…, ni aucun autre, cela dit…..

  7. J’ignorais pour les hautes sphères. Merci pour l’info.

    Oui, une surveillance accrue qui pénalisera plus le pékin moyen, sans forcément être plus efficace contre le terrorisme. Cet attentat c’est du pain béni pour l’état-policier finalement.

    J’avais effectivement entendu parler de Hara-Kiri mais pas de Charlie Mensuel.

    Hahaha, pratique en effet 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s