Not that kind of girl

J’ai acheté « Not that kind of girl », l’autobiographie de Lena Dunham (créatrice de la série Girls sur HBO) dès qu’il est sorti. Je me faisais une joie de lire ce que la jeune femme avait appris de la vie, à même pas trente ans. Si j’ai globalement été déçue (à vrai dire il y a des chapitres où je me suis carrément ennuyée), j’ai été heureuse d’apprendre que je n’étais pas la seule à avoir autant de phobies concernant la santé…

Tout comme Lena, je suis cancérophobe. Je n’ai pas peur de mourir (plus  maintenant), j’ai peur qu’on m’annonce « Désolé mais vous avez un cancer ». Peut-être parce que ma grand-mère en est morte après avoir perdu son sein, peut-être parce que les chiffres sont alarmants…On a malheureusement tous perdu quelqu’un à cause de ce foutu cancer. Il y a des cancers que je redoute plus que d’autres, bien sûr. Un cancer de la langue ou du foie ? Je crois que je préfère encore me suicider.

Tout comme Lena, j’ai peur de mon smartphone. Il pourrait faire beaucoup de mal à mon cerveau. Une étude a été effectuée sur la population australienne qui a été munie de téléphones portables dix ans avant nous et les résultats sont effrayants : non, ils ne sont pas inoffensifs et oui, un jour, vous pourriez mourir à cause d’une utilisation trop fréquente. J’ai peur mais je passe beaucoup de temps au téléphone. En priant pour être épargnée. Parce que je le vaux bien.

Tout comme Lena, j’ai peur d’avoir des acouphènes. Il m’arrive de temps en temps d’entendre comme un bourdonnement dans l’une de mes oreilles, sans raison apparente. Je prie pour que le bourdonnement cesse, qu’il aille ailleurs que dans mon oreille à moi. Pour le moment, ça marche. Mais pour combien de temps ? Comment je ferais si je devais vivre avec ce bourdonnement jusqu’à ma mort ? Je ne mérite pas ça. Je prie encore.

Tout comme Lena j’ai  peur d’être atteinte de fatigue surrénale. Causée par une anémie, un trop grand stress, des nuits trop courtes, un dévouement trop important à sa vie professionnelle et sa vie personnelle…Nous sommes tous potentiellement des victimes de fatigue surrénale, fatigue qui finira par nous laisser inertes et bavant sur le carrelage de la salle de bain. Ça fait peur. J’ai peur. Mais il faut bien continuer à vivre, non ? On se reposera quand on sera morts.

Tout comme Lena, j’ai peur d’être stérile. Pire, je pense que je suis stérile. On a décidé ça avec mon cerveau à l’adolescence, sans doute après un baby-sitting désastreux.  Et comme Lena, je me dis que c’est pas grave parce que j’adopterai un enfant qui vient d’ailleurs et qui me détestera mais c’est pas grave non plus parce qu’il aura le droit de me détester puisqu’il ne pourra jamais détester ses géniteurs, je veux dire, il faut bien qu’on déteste quelqu’un, c’est important pour son équilibre mental.

Tout comme Lena, ma langue me fait peur. Elle est blanche quand je suis épuisée ou trop rose parfois, ce côté très granuleux, est-ce normal ? Est-ce qu’en regardant ma langue tous les jours je peux avoir une idée de mon état de santé et si oui, vais-je mourir demain à cause  de cette langue pâteuse due à une ingestion trop importante d’alcool blanc ? J’avais un ami médecin mais on ne se voit plus parce que je crois que je le fatiguais avec mes questions…

Contrairement à Lena, je n’ai pas peur de la poussière qui s’accumule sur les abat-jours, en revanche j’ai peur des microbes et bactéries et matières fécales qui se trouvent sur la barre métallique dans le métro. Je ne la touche jamais. Pareil pour le bouton pour ouvrir les portes du métro. Je suis la connasse qui est devant mais attend que quelqu’un d’autre appuie dessus. Je ne veux pas que ma main touche ça. Quand je rentre, la première chose que je fais c’est me laver les mains. Activement. J’aimerais être une Princesse qui ne se déplace qu’en limousine avec chauffeur (dans une autre vie, peut-être ?), j’aimerais ne pas être obligée de me mélanger à la foule de la ligne 1 (au moins je ne prends pas la 13, de quoi je me plains ?).

Je déteste les billets qui se terminent par « Et vous, bla bla bla ? », mais là je suis obligée de vous demander…Et vous, quels sont vos phobies ?

lena-dunham-signs-copies-book-not-that-kind-of-girl-03

Publicités

7 réflexions sur “Not that kind of girl

  1. Finir tétraplégique en numéro un ! 17 ans et ma colonne vertébrale ressemble à s’y méprendre à un schéma d’ADN, j’exagère à peine. Je fais ce que je peux pour limiter les douleurs avec abdos, étirements et vigilance, mais avec un sac à dos qui pèse toujours plus de 10 kilos, c’est pas gagné.
    Et numéro 2 finir aveugle ! Pas de problèmes particulier, mais j’adore lire, et je ne supporte pas les livres audios. Plutôt crever que de ne pas pourvoir lire.
    Après plutôt que la prière, je me réfugie personnellement dans l’humour noir. Plus réaliste, et au moins on en rigole.
    Bonne chance à nous deux 🙂 Avec un peu de chance ils vont légaliser l’euthanasie !

  2. J’aime le ton de ton article et les vérités que tu en dégages ! Que l’on avoue ou non, j’ai cru comprendre de part mon expérience professionnelle ( je suis sécrétaire médicale ) que nous sommes tous égaux face à cela, mais peut-etre pas dans l’expression de notre peur…
    Pour ce qui est des phobies, je ne me prononce pas, je fais partie des superstieux, on ne parle pas de ce qui nous effraie, de peur d’attirer le mauvais oeil ! Mais globalement, je te rejoins sur beaucoup de points !

  3. Etre prisonniere de mon propre corps à l’hôpital et qu’on ne veuille pas m’euthanasié et que je doive vivre comme ça le reste de ma vie, pfffiou ça me donne des sueur froides …
    Les araignées, n’importe quoi avec des araignées et je hurle !!!
    Imaginons la premiere situation avec la deuxième et la je fais un arrêt cardiaque :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s