J’aimerais avoir les yeux vairons

Toujours la même dans le miroir, même pas drôle. Cette petite brune qui soupire en se voyant. Non pas que je n’aime pas me voir, je m’aime bien, ce n’est pas le problème. Mais j’ai la même tronche depuis que je suis née et ça commence à faire long. Je vous entends ricaner « Oui bah c’est mieux que de s’être pris une voiture et d’être défigurée, de quoi tu te plains encore ? ».

Je me plains de ne pas pouvoir changer de visage de temps en temps pour voir ce que ça ferait. D’être blonde avec une peau de blonde, des tâches de rousseurs avec des cheveux bouclés et indomptables. Etre rousse ce serait comment ? De beaux cheveux roux foncé ultra lisses comme dans les pubs pour shampoings, ce serait super classe. Avoir les yeux verts ou mieux, les yeux vairons. Je suis fascinée par les yeux vairons depuis que je sais que cette particularité existe. Je suis sûre que ceux qui ont les yeux vairons rêveraient d’avoir les deux yeux de la même couleur, pauvres fous ! Vous ne connaissez pas votre chance ! Vous êtes uniques !

La jolie Kate Bosworth et ses jolis yeux vairons

La jolie Kate Bosworth et ses jolis yeux vairons

Nous sommes en 2014, où est le progrès ? On devrait pouvoir changer de visage en touchant un quelconque écran magique et hop ! À nous le changement ! Si on avait le droit de choisir alors j’aurais les yeux vairons puis le lendemain j’aurais les yeux violets comme Liz Taylor. Ou gris. Les yeux gris, c’est si poétique. On ne pourrait pas me reprocher ma mélancolie passagère. De tout petits yeux gris tout ronds. Ou bridés.  Non, mieux ! Un œil gris et un œil violet ! (je frôle l’orgasme rien qu’en écrivant ce produit de mon imagination).

J’aimerais avoir les yeux rouges à chaque fois que quelqu’un m’agace. Comme un warning. Et une grosse bouche avec des lèvres ourlées pour voir ce que ça fait quand je mange (je crois que je n’aimerais pas mais ce serait juste pour essayer). Des dents de lapin. Des lèvres rose foncé comme les alcooliques (mais sans l’alcool). Un grand front et une frange carrée (parce que sur les petits fronts comme le mien la frange c’est un peu nul). Et je pourrais enfin changer de nez ! Je choisirais d’avoir le nez de Julian Casablancas, c’est le plus beau nez du monde et il me semble tout à fait adapté à une femme également (un Tumblr a été consacré à son nez parfait, si ce n’est pas la consécration…). J’essaierais aussi le nez en trompette juste quelques heures, pour sentir le vent dans mes narines relevées. Ce serait rigolo (peut-être). Est-ce-qu’on respire correctement avec un nez pointu et des narines lilliputiennes ? Je garde mes pommettes hautes. Avoir un visage long, ce serait comment ? Un menton proéminent ? Les sourcils quasi inexistants, ne pas être obligée de s’épiler, ce serait pas mal, même pour une seule journée. Pour voir. Je ne saurai jamais. Et on nous parle de progrès. Pfff. Et voilà, je soupire encore.

Publicités

34 réflexions sur “J’aimerais avoir les yeux vairons

  1. Ce qui est bien, c’est que ceux qui ne te connaissent pas « physiquement », comme moi, ce sont sans doute fait passer les images de tes différentes descriptions en pensant à toi. Alors, quelque part, dans une forme de réalité parallèle, tu l’as été, tout ça. Allé si, c’est déjà mieux que rien, nan ?

  2. Je me dis ça parfois aussi, pas seulement pour le physique ( j’aimerais savoir ce que ça fait par exemple de mesurer 1, 70m.. hem ) mais aussi pour le reste. C’est parfois un peu fatigant d’être soi… Toujours soi… Changer de peau, être un jour un mec, un jour une grande, un jour une infirmière, un jour un animal, un jour une battante, un jour une executive woman, une artiste, une poètesse, une globe trotteur…. Il y a cette jolie de chanson de la Grande Sophie sur ce thème : quelqu’un d’autre

    • Je dois être bizarre mais je n’ai jamais souhaité être grande, j’adore être petite ! Si j’avais été grande, je crois que j’aurais été très complexée. Et puis je n’aime pas les hommes grands, ç’aurait été compliqué (quoique, à la limite on s’en fout).

      C’est ça : toujours être soi, pas de surprise devant le miroir. Etre un homme, bien sûr, ce serait formidable mais juste une journée alors 😉 Etre un chat avec un bon maître, dormir toute la journée au soleil…ah…le bonheur !

      Je ne connaissais pas cette chanson, j’écoute peu (très peu) de musique française mais elle est jolie c’est vrai ! Merci pour cette découverte 🙂

  3. Non non non ! Justement les avancées de la biologie cellulaire et je ne sais quelles autres sciences font tendre la société a ce type de diabolisme. La culture contre la nature encore et encore… Ca va pas connasse de jouer avec le corps humain comme si t’étais des legos! Heureusement que cetait qu’humouristique et un tantinet poétique. 🙂
    Non mais pense un peu a tout tes lecteurs qui mal interpreteraient tes propos et se lanceraient dans la chirurgie esthétique apres avoir lu ton article.
    Je boycott un tel message!
    Tes prochaines imaginations tordues tu les gardes pour toi hein.
    Bon, j’aime quand même un peu…
    W.

  4. Ouais ça doit être possible, d’être un homme et de pécho, tout ça en une journée. Car quitte à être un mec, autant être un canon avec la tchtache, et donc emballer sec sinon aucun intérêt, comme tu dis !

  5. Allez hop hop hop, prends des lentilles colorées (qui peuvent te faire n’importe quelle couleur (et forme!!) de pupille). Ajoute une frange de chez Dessange, ou une perruque (le progrès, c’est qu’on en fait des super belles aujourd’hui), -et voilà !
    🙂

  6. Mais no soucy! ça risque de t’arriver. J’ai aussi rêvé de ne plus m’épiler, de ne plus avoir de capitons, d’avoir le ventre plat. Juste pour voir comment ça faisait. C’est arrivé! Parce que j’ai arrêté de prendre un médicament. Pourtant sur la plage cet APM je n’ai pensé qu’a une chose « comment avoir un teint parfait et des cheveux épais? » jamais satisfaite hein? Quant à ton idée de pouvoir se corriger via un écran, why not un jour? Parce que souvent j’imagine la tête de celui qui découvre les capacités via un Ipad mais qui vit sous Louis XVI.

  7. Je ne me suis jamais sentie aussi incomprise qu’en lisant les réactions à ce billet 😦 Je ne suis pas insatisfaite de ma tête (ou de mon corps même si ce n’est pas le propos ici), si c’était le cas je n’aurais aucun scrupule à passer sur le billard. Je me dis juste que ce serait cool d’avoir la possibilité d’avoir une autre tête de temps en temps parce qu’une vie c’est long à toujours voir son visage (qu’on finit par connaître par cœur). Je ne veux rien corriger, j’aimerais qu’en un coup de baguette magique on puisse être quelqu’un d’autre temporairement, pour changer ! Visiblement je suis la seule. Bon. C’est pas grave ! 😉

  8. Pour ma part, j’aime bien me déguiser l’espace d’une journée. Mais c’est quelque chose entre moi et moi, personne ne sait. Parfois, je sors habillée en gothique, ou en rockeuse. Parfois, en sexy. Parfois en femme. Parfois, en femme enfant. Parfois en femme d’affaire, ou en hippie. Parfois, en hispanique. Parfois, en arabe. Parfois, en hindou. Parfois en manga. Ça ne change pas mon visage (quoi que, ça dépend…), mais ça me change. Tous les jours, je suis moi. Et tous les jours, une autre moi en même temps. Je trouve ça magique, et accessible avec peu de moyens. Un jeu de rôle en quelque sorte. Je me déguise avec la fantaisie qui habite mon crâne sur l’instant et je sors de chez moi en me disant « Aujourd’hui, je suis Esmeralda! » et cela donne une couleur et une saveur particulière aux évènements qui traversent ma journée et puis, selon le costume, les réactions (d’un côté comme de l’autre) peuvent être si différentes…

    • Je devrais me déguiser plus souvent ! Je n’ai jamais le même style au quotidien, je serais bien incapable d’être la même tous les jours, enfin ça reste moi mais nous sommes clairement plusieurs 🙂 Tu aurais des déguisements à me prêter ? Je me vois bien en Esmeralda hihi

      • Ce sont des déguisements invisibles pour les autres la plupart du temps (mais pas toujours, selon l’envie et le degré d’exubérance), mais par exemple, je mets une plume dans les cheveux et je me sens voler comme un oiseau lorsque je marche dans la rue. Et lorsque je porte un blaser un peu classieux je me sens sur scène, en représentation, et ma journée est un grand concert et le public le monde entier! L’imagination est infinie. C’est un peu comme les dessins animés de notre enfance : Sailor Moon, Gigi, Creamy, (pense à celui qui te convient), etc… Il ne tient qu’à toi de donner à un de tes objets un attribut magique! Et alors, tu es une héroïne dans la ville. Une magical girl des temps modernes. Plus vraiment la peine de se regarder dans une glace. On porte ce changement là en nous, par la puissance de la pensée. Tellement plus cheap.

  9. Hihi déjà qu’on a du mal avec les changements d’humeur de nos amis et de nos connaissances, ça devrait être difficile si en plus on changeait tous de tête tous les jours 🙂

    Je serai perdue. Je me garde comme je suis.
    Mais c’est vrai que des yeux vairons …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s