Le merveilleux monde des blogs

Plus je lis des blogs, plus je me demande où je me situe là-dedans, dans la blogosphère (on ne peut vraiment pas inventer un autre mot ?). Je suis un blog « humeurs ». Par flemme. Je pourrais vous faire des résumés de mes lectures mais je n’ai pas le temps. Je pourrais vous parler de musique mais j’ai essayé, je n’y arrive pas pour une raison qui m’échappe. Je pourrais vous raconter mes sorties dans Paris mais je n’ai plus de vie sociale (ou si peu- je précise que c’est un choix). Je pourrais évoquer mes folles années de célibat mais j’aurais un peu honte. Et quoi d’autre ? Je n’écris pas tout ce que je pense, sinon j’écrirais toutes les 3 minutes (tout à l’heure dans le métro je pensais « En fait le seul privilège d’être vieux c’est qu’on vous laisse une place assise », si j’étais motivée, j’en ferais un billet dans le genre « 10 avantages à devenir un vieux con »). Je n’écris pas tout ce que je pense parce que souvent ça n’a aucun intérêt sauf celui de me faire sourire sur le moment, j’évite de vous imposer mes jérémiades et mes questionnements qui ne trouveront jamais de réponse parce que c’est comme ça, il n’y a pas de réponse à toute question ! J’écris ce que je peux, selon mes fameuses humeurs…

Je ne serai jamais cette blogueuse qui appelle son mec « mon zhom », « le sauvage » ou « mari chéri » (mari chéri, sans déconner…) et ses enfants « poupette » et « princesse », qui parle de « révélation » quand elle a eu son premier pipou-doudou-choubidou (vraie question : est-ce-que toutes les femmes deviennent complètement débiles quand elles deviennent mères ?) (l’autre jour ma copine Rachel me dit que lorsqu’elle était enceinte elle était « l’écrin d’un bijou », ne le prends pas mal si tu me lis mais que c’est drôle !). Non parce que si c’est pour devenir encore plus débile que je ne le suis déjà, autant me faire ligaturer les trompes direct. Petit conseil : tu te sens un peu déprimée ? Fais une recherche « blog de maman » dans Google, tu es partie pour une fière tranche de lol et la certitude d’avoir une vie formidable. Non, vraiment. Just do it.

Je n’ai aucune compétence pour vous expliquer comment « twister » une petite robe noire avec une veste bariolée inspiration coloniale, j’aime les blogs mode mais les ¾ du temps je me trouve mieux habillée que nos apprenties fashionistas. Je crois que quand j’ai des bons plans, je les garde pour moi, je n’ai aucune envie de rencontrer quelqu’un qui a le même vêtement que moi dans la rue…(surtout si elle le porte mieux que moi, la garce !).Lorsqu’on me prend en photo je suis toujours hyper gênée, comme si on pouvait tout voir de moi, alors je fais ce sourire, toujours le même, ça n’aurait aucun intérêt. Je ne pourrais pas être blogueuse mode. Hier j’ai acheté une jupe-culotte (ça revient à la mode, c’est une excellente nouvelle) grâce au blog de Charly&Mandy, sans elles je n’aurais jamais su qu’on pouvait en trouver à prix sacrifié (merci les filles).

Je mets la photo uniquement parce que je sais qu'il ne reste plus que du 42

Je mets la photo uniquement parce que je sais qu’il ne reste plus que du 42

Je ne suis pas un blog DIY, à vrai dire, je ne sais rien faire de mes dix doigts. Tout ce qui demande une certaine patience, je ne peux pas. Le sentiment d’accomplissement après 86 heures à avoir fait du crochet ou ce que vous voulez dans le même genre, non. Je n’ai pas ce chromosome-là. C’est bien dommage parce que j’adorerais pouvoir me la raconter grave en disant « J’ai fait ça rapidement ce week-end, ah bon tu trouves ça joli ? ». Je ne ferai jamais de plaid tout chaud pour cet hiver, ni une écharpe, ni rien. En revanche, j’aime bien qu’on fasse pour moi donc si tu as des talents dans ce domaine, envoie-moi un mail, je te donne du taf !

Je ne sais pas où je me situe mais je suis contente d’être là 🙂

Je ne ferai jamais de dessous-de-plat en crochet comme ma copine Marie du blog Paiennes :(

Je ne ferai jamais de dessous-de-plat en crochet comme ma copine Marie du blog Paiennes 😦

 

Publicités

26 réflexions sur “Le merveilleux monde des blogs

  1. Oh ben tu me rassures sur les mères parce que des fois j’ai l’impression d’être la seule à ne pas être normale ! Être mère n’était pas une révélation pour moi 😀 Ca ne l’est toujours pas aujourd’hui hihi. C’est dur en fait ! Et puis je sais jamais comment nommer mon « mec » même si les gens que je rencontre s’adresse désormais plus à mon fils en lui disant « maman elle a pas fait ci ? » « papa bla bla », tu sais pour te faire passer le message par l’intermédiaire du bébé qui calcule rien.

    Merci pour la dédicace ^^ moi je trouve que tu as du talent avec les mots, c’est déjà pas mal ? Et ton blog me plaît beaucoup plus que les blogs de maman (que je ne lirai jamais car j’aime à me dire que je ne suis pas comme elle mais que je suis autre chose qu’une maman !!!), plus que les blogs mode et plus que les blogs cuisine. La plupart d’entre eux ne sont accès que sur l’image, si tu retires les photos, que reste-t-il ?
    Sans photo, tu arrives à m’attirer, c’est quand même foutrement plus chouette je trouve ! (et beaucoup plus dur ^^)

    Si tu veux une écharpe, je te la fais avec plaisir (mais pas en un week end) 🙂

  2. Je crois qu’on te lit surtout pour ce « qui » tu es…Et la blogueuse « que » tu forges ici…Et peut-être même un peu plus que pour ce « qui »…et donc la blogueuse « que »…tu n’es pas. Clin d’oeil pixel pour l’occasion
    😉

  3. J’aime beaucoup ! Je découvre ton blog et j’adore le ton. Beaucoup d’humour, du décalage, du quotidien, de la réflexion, c’est déjà beaucoup ! Ni nian nian, ni superficiel, ni reine de la couture ( moi non plus je ne sais rien faire de mes dix doigts!), ni fashion victim et c’est tant mieux !!

  4. Hahahahaha, j’ai bien ri !
    Je pensais être la seule à être allergique à ces effusions grotesques sur les blogs de mères…

    Faut pas qu’un blog soit utile ou catégorisé pour être lu, mais si on est là, nous les lecteurs, beh c’est qu’on accroche 🙂

  5. Arf ^^ j’aime ce billet ! Bon j’avoue, moi j’appelle mes filles ‘fripouilles’ et mon homme ‘Chéri’ mais c’est surtout parce que je ne savais pas comment les nommer sur le blog 😀 Et pour les blogs de maman, je plussoie : pourtant maman moi-même, je ne conçois pas d’avoir un blog qui parle exclusivement de mes enfants qui, par ailleurs, me prennent déjà bien assez de temps comme ça (mes chéries ne vous inquiétez pas, je vous aime quand même à la folie, hein !). Bref, le tout n’est pas d’avoir une étiquette bloguesque (la mienne est d’ailleurs très floue, parce que moi non plus je ne suis spécialiste en rien, j’ai donc abandonné), mais bien de se faire sa petite place au chaud 🙂

    • Je peux te poser une question qui va paraître débile ? 🙂 Pourquoi ne pas appeler tes filles par leur prénom ? Je crois que c’est ce que je ferais si j’avais des filles et que j’en parlais sur mon blog.

      Tu me diras quand je parle de mon mec je l’appelle « mon mec » ou « mon amoureux », si on était mariés (ce qui ne risque pas d’arriver hihi) ça m’ennuierait de l’appeler « mon mari », je trouve ça désuet 😦 « Chéri » j’aime bien mais ça me fait penser aux Mon Chéri et franchement ce n’est pas du bon chocolat !

      Merci pour ton commentaire, je vais lire ton blog maintenant 🙂

      • Oui c’est vrai que je pourrais mais j’aurais l’impression de les livrer en pâture sur le web, notamment parce qu’elles ont des prénoms peu courants ! Pour ce qui est de Chéri nous ne sommes pas mariés mais pacsés, et je ne sais jamais comment l’appeler ^^ Et tu as raison, les Mon Chéri, c’est dégueu !! 😀

  6. Bonjour,
    Je cherchais frénétiquement sur mon ordi quelque chose qui me dirait « Mais- non-tu-n’es-pas-tarée-de-vouloir-repartir-vivre-à-Paris-avec-mari-et-ados. »… et je suis tombée sur vous, du moins sur votre billet qui a tant déchaîné les passions parce que vous y avouez aimer Paris et moins Toulouse…
    J’ai bien ri…
    A tel point que j’ai opté pour une concentration totale sur vos lignes et non sur le petit journal de Yann Barthès qui passait en fond sonore…
    Ca fait un bail que je ne lis plus de blogs. J’arrivais plus à suivre.
    Tomber sur vous, c’est addictif…
    Je suis revenue à vos billets plus récents du coup.
    Et je ne peux m’empêcher de poster ici.
    J’aime beaucoup votre façon d’écrire, de dire les choses avec autant de franchise…
    Bravo!!!
    Du coup, J’oubliais pourquoi je suis venue jusqu’à vous… ah oui, j’ai bien envie de retourner vivre à Paris…

    • Quel commentaire dithyrambique ! Merci beaucoup. Je m’en suis pris plein la gueule d’avoir osé écrire que j’ai détesté vivre à Toulouse mais je précise tout de même que je n’ai pas parlé de Paris dans ce billet. Bien sûr que j’aime Paris, c’est la plus belle ville du monde (avec New York quand même !), même si c’est parfois éprouvant d’y vivre, je ne vois pas pourquoi y retourner avec mari et ados serait un problème. Un ado s’emmerde en province, non ? Paris offre tellement de possibilités, tellement de culture, on ne peut pas raisonnablement s’y ennuyer. En tout cas une chose est sûre, si je devais revivre en Province, je ne choisirai pas le Sud. Merci encore pour tous ces jolis compliments qui viennent clôturer une soirée déjà excellente 🙂

      • C’était avec grand plaisir que je vais venir vous lire!!!! Ca fait tellement de bien quelqu’un qui dit les choses avec autant de justesse… et qui ose surtout!!
        Je suis normande, mon mari est du Lot et Garonne. On arrivait pas à s’entendre sur le lieu où vivre, donc on a passé deux concours administratifs. Le problème a été réglé. Affectation sur Paris. Et paf…. 10 années de bonheur… nos trois filles sont nées « là-haut » (expression débile pour les gens qui vivent dans le Sud)…. et ne cessent encore de revendiquer leur lieu de naissance à tout bordelais qui leur demandent « euh, c’est quoi ton accent? »…
        C’est clair que nous envisageons un retour dans la capitale… ça ne nous a jamais vraiment quitté en fait… on avait juste plus les moyens de vivre en plein Paris avec trois enfants… nous avons cru que l’idée de la maison avec un jardin, un chien, le soleil, la mer… ça allait être formidable… le souci est que ça ne l’est que lorsqu’elles ont moins de 10 ans…
        Le fait est que nos filles s’ennuient en province… (elles ont 20, 18 et 15 ans)…
        C’est clair que repartir à zéro, avoir deux mutations en même temps, trouver un logement en location (on veut Paris où rien, on est très chiant…)… les inscrire en Fac et cie… ça va être galère…
        Mais on y réfléchit sérieusement… on est cinglé. Et impulsif.
        C’est tellement chouette Paris… (New York aussi!!!! C’est notre seconde ville de prédilection. On a la chance d’avoir un cousin qui vit dans le Delaware… et qui a choisi notre dernière fille comme demoiselle d’honneur à son mariage… ce fut le plus beau voyage de notre vie… on rêve d’y repartir!!!)
        Bon allez, j’arrête de raconter ma vie. Je squatte.
        On se sent trop bien ici… c’est pour ça…

      • Trouver un logement en location ce n’est pas impossible, loin de là, il y a moins de monde sur les 4 pièces et plus, pour la fac c’est très facile ! Il faut partir du principe que tout est possible, c’est juste une question d »organisation !

        N’hésite pas à raconter ta vie, j’adore ça ! (on peut se tutoyer hein).

      • Bien sûr qu’on peut se dire « Tu »….!!!9
        Tu dis exactement comme mon mari, les 4 pièces, c’est pas le plus demandé!!!! Du coup je suis allée lorgner les locations que notre employeur (la Poste) met à notre disposition… et y en a!!!
        On vivait dans le 12ème avant… c’était trop bien… mais peu importe où on est logé. Pourvu que ce soit Paris…
        Pour les facs, ma fille aînée est optimiste, en licence d’histoire de l’Art, elle devrait trouver… la deuxième passe son bac scientifique en juin, donc on verra pour des BTS, IUT, ou fac… et la troisième, elle veut faire un BAC L… y aura toujours un lycée de secteur!!!
        On s’y voit déjà…
        Ca va faire mal si ça marche pas…
        Bon en même temps, deux fonctionnaires qui ont débuté à Paris, ont réussi à se barrer en province… et veulent revenir dans la capitale à 45 ans, ça court pas les rues!!! (ça s’appelle d’ailleurs des abrutis dans le jardon postal!!!)…
        Mais je parle beaucoup de moi. Alors que j’ai tout à découvrir sur toi, en lisant ton blog… (j’ai foncé sur ton « A propos »…. )
        Comme tu le devines vu mes propos, j’ai 45 ans. J’ai trois filles. Jeune (!!!), travaillais au guichet d’un bureau de poste du 12ème. Un jour, j’ai pris une disponibilité pour suivre mon mari en mutation… en province!!! Du coup, je suis devenue assmat pour mettre du beurre dans les épinards. Et blogueuse à partir de 2007. J’ai rencontré plein de gens attachants sur la blogsphère. J’ose pas te le dire, mais j’avais un blog qui s’appelait « Maviedemaman » (je t’entends hurler au secours, là!)… mais je te rassure. J’étais pas du tout à l’image des blogueuses qui croisaient mon chemin. Je parlais de mon enfance compliquée (j’avais des comptes à régler!), de ma passion pour les séries TV et le ciné, de ma rencontre avec mon mari (au collège)… de mes « merveilleuses » filles (bah oui, un peu quand même, arf)… mais juste parce que j’en ai une sur les trois qui a le syndrôme d’Asperger, et que c’est une aventure formidable à raconter… je ne lisais que des trucs gnan-gnan et rose bonbon dans les blogs de mère de famille… elles étaient toujours prêtes à me faire gagner le dernier transat de chez bébé9, où à me proposer un an de couches Pampers!! Je ne m’y reconnaissais pas… j’ai fermé mon blog y a deux ans. Ma thérapie virtuelle a été une sacrée réussite…

  7. J’aime le ton ! Votre blog fait bien rire la connasse en moi. Les blogs de mamans sont d’une débilité insondable, des temples publicitaires de la puériculture. On s’en balance du male, on s’en balance de pepette et chonchon, on s’en balance de leur vies d’une petitesse incroyable ! Bref, je préfère rester entre connasses. 😉

  8. Gros coup de coeur pour ton blog ! Je découvre tes billets au fil des scrolls et j’adore !
    Perso, je n’ai ni enfants, ni chéri, ni doudouchoubidoubiboulouchou. J’ai juste un chien, enfin une chienne que j’appelle dans l’intimité « poussin » mais juré craché, je n’en ai jamais parlé sur mon blog ^^ J’y connais pas grand chose en beauté, le DIY m’emmerde et les look du jour aussi.
    Je me répète, mais j’aime beaucoup le ton que tu emplois dans tes articles, ça change.

  9. ça me fait tellement plaisir de voir que des gens de « province » veulent venir vivre à Paris avec leurs enfants ❤ ❤ ❤
    j'en ai tellement marre d'entendre: à Paris avec des gosses? on veut leur offrir autre chose quand même…
    mais leur offrir quoi????? une maison où tu vas te faire chier comme un rat mort? Pour les emmener au foot le samedi matin et au cheval l'après midi? et ma vie dans tout ça? ma vie de FEMME? ça se résume SURTOUT pas à aller prendre l'apéro avec les voisins, rentrer à 17h et préparer la popote pour notre mari devant la télé à regarder le foot ou le rugby BEURK.. ça me donne juste envie de me suicider.. comment 90% de la France fait pour vivre comme ça??
    Ben oui les gens, avant d'avoir des enfants et d'être maman on a aussi envie d'être heureux dans notre STYLE de vie, et les enfants seront heureux en conséquence! Et dans un appart même avec une petite chambre à Paris, je vois pas en quoi ça les rendrait malades!ils auront aussi des amis, une école, pleins de belles choses à découvrir à Paris, ils apprendront à prendre le métro, le bus, etc plutôt que d’être assistés en voiture H24, ça leur apprendra la LIBERTE ! Alors oui y'a pas d'herbe verte dans le métro, mais il y a des parcs et des arbres aussi en Ville 🙂 Et surtout, à Paris, on a la chance de ne pas avoir l'accent du Sud… alléluia…

    • J’ai été élevée à Paris et je n’étais pas malheureuse, loin de là, je passais ma vie au jardin d’acclimatation et au parc Montsouris, y’a pire comme enfance, non ?

      Tu oublies un détail : on n’est pas non plus obligé d’avoir des enfants, on peut espérer autre chose comme épanouissement dans la vie. On peut aussi être une mère qui ne tourne pas complètement débile, c’est rare mais ça existe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s