Toutes ces choses que tout le monde aime mais…moi pas

Il ne manque plus qu'une nappe moche...

Il ne manque plus qu’une nappe moche…

On me fait souvent la remarque que je n’aime rien sous prétexte que je n’ai pas les mêmes goûts que la plupart de ceux qui m’entourent. Je ne sais pas comment naissent les goûts et les couleurs mais je me sens incomprise parfois. Ce n’est pas grave du tout, j’ai l’habitude mais j’ai envie de dresser la liste de toutes ces choses que tout le monde aime mais moi pas en espérant trouver quelqu’un qui se reconnaîtra, je ne peux pas être la seule! Si ?

La plage. Je n’aime pas aller à la plage. Attention je ne nie pas la beauté d’une plage ! Certes en France à part celles de la côte Basque, l’éblouissement n’est pas au rendez-vous (les Sudistes vont encore m’adorer haha). J’ai eu la chance de voir de très belles plages mais je ne sais pas rien faire. Je m’emmerde sur la plage, je crains le soleil comme la peste, à part regarder les gens passer et critiquer intérieurement leurs maillots de bains, je ne sais pas quoi faire. Et il fait chaud, et je sue, et il y a trop de soleil alors je n’arrive pas à lire correctement. Et il y a des enfants, j’aime bien les enfants mais pas sur les plages, je suis un aimant à ballon..En revanche, j’aime bien marcher sur la plage tôt le matin (quand il n’y a pas âme qui vive) ou pour prendre un cocktail le soir en écoutant les vagues s’écraser sur le sable.

Les piques-niques. Je déteste les piques-niques. Manger sur l’herbe, vraiment je ne comprends pas l’intérêt. On ne sait pas comment s’asseoir, quand on y parvient on est évidemment mal assis, personnellement je ne porte que des jupes, je dois donc veiller à ce qu’on ne voit pas ma culotte à chaque fois que je change de position. J’ajoute qu’ il y a des tonnes d’insectes qui veulent voler le contenu de mon assiette. Or, je ne partage pas, je suis comme Joey dans Friends, on ne touche pas au contenu de mon assiette, jamais, c’est une règle. Dès le moindre rayon de soleil à Paris, mes amis (Fred, je parle de toi) adoooorent faire des piques-niques. A chaque fois je dis que je viendrais peut-être mais je n’y vais jamais. Je suis une amie en carton. Oui, oui.

Le cinéma. Je n’aime pas aller au cinéma. Il y a trop de gens, partout. Certains ne savent vraiment pas se tenir en société, entre ceux qui répondent à leur portable, ceux qui commentent le film en parlant trop fort, ceux qui mangent pendant 1h30 des pop-corn qui font du bruit. Non merci. Je préfère regarder des films chez moi. J’ai toujours beaucoup de retard dans les sorties mais je m’en fiche pas mal. Je suis chez moi, confortablement assise dans mon canapé. Merci CanalPlay. Je n’aime pas la télé non plus, l’écran sert à jouer aux jeux vidéos:)

Mon anniversaire. Je me fous éperdument de ce jour soit disant spécial. Je n’ai jamais fait de fête pour mon anniversaire, je ne sais pas, je trouve ça carrément prétentieux de faire une fête pour sa naissance. Ce jour-là (c’est demain) je pense à ma pauvre mère qui a souffert pour m’expulser (je ne faisais que 2,8 kg, ça va). Je n’ai pas envie d’aller au restaurant, je préfère me faire livrer par alloresto. En revanche j’aime bien les cadeaux:) Et je suis plutôt pourrie gâtée à ce niveau-là hihi

Faire du shopping. J’aime faire du shopping quand je suis à l’étranger mais ici à Paris, ça ne me dit rien. Si je n’aime pas le shopping en boutique, je suis addict au shopping online : j’aime bien imaginer ce que donnera l’article sur moi, la couleur en vrai, j’aime bien attendre pour recevoir ma commande, ça fait partie des joies du shopping virtuel. Ça me fait de jolies surprises parce que quand je reçois mes colis j’oublie ce que j’avais commandé. Quand il m’arrive malgré tout d’aller dans une boutique (toujours seule ou avec un spécimen masculin, jamais une femme, elles sont trop lentes) je n’essaie jamais les vêtements, je me connais, je vois tout de suite si ça ira ou non. Et quand il m’arrive de me tromper, tant pis, je préfère le donner plutôt que de retourner l’article.

Le vin. Vivre en France et ne pas aimer le vin. Un comble. On me dit que le goût du vin vient avec l’âge. Mouais. A part le champagne (le bon), vraiment je ne peux pas. Je n’aime pas l’odeur, je n’aime pas le goût, pourtant j’en ai essayé de toutes les couleurs. L’haleine de quelqu’un qui a bu du vin me donne envie de vomir. Le pire étant l’haleine fromage de chèvre-vin. Je pourrais rompre pour si peu.

Le café. Pareil que le vin. Je ne bois jamais de café, je n’aime vraiment pas le goût, il n’y a rien à faire. Pareil pour l’haleine. Pouah.

J’ai sûrement oublié des tas de choses mais je crois qu’on tient l’essentiel. J’offre un bisou virtuel à toute personne détestant au moins 4 choses de ma liste.

Shopping-Girls-Vector-Illustration

Publicités

29 réflexions sur “Toutes ces choses que tout le monde aime mais…moi pas

      • Toi et moi nous entendrions probablement bien car je partage ton sentiment sur tout les exemples que tu as cité. Moi j’aime manger et surtout quand c’est très bon et très cher donc je n’aime le restaurant que lorsque j’y vais seul. Je n’ai jamais trouvé le côté convivial d’un restaurant donc les tablées de 10 où tu te retrouve à payer des trucs que tu n’as pas bouffé, où tu dois attendre des plombes avant d’être servi, ou t’as toujours un con qui propose de partager un plat et où l’angoisse de l’addition est palpable à mesure que le repas progresse…pas pour moi. Idem pour les restaurants « en amoureux » qui sont une véritable angoisse claustrophobique pour moi et je sens que mon angoisse se propage à ma copine. Je ne sais pas quoi dire, je n’ai rien à dire en particulier mais me sens obligé de parler donc je dissimule tant bien que mal mon malaise en portant toute mon attention sur mon plat, évite le regard de ma copine, regarde à droite à gauche, bois mon verre de vin, mange, regarde à droite à gauche, bois mon verre de vin, mange mon plat, et ainsi de suite en apnée jusqu’à l’addition qui reste toujours coincée en travers de la gorge. Contrairement au consensus qui veut qu’on doit adorer Londres je déteste Londres. C’est moche et triste Londres….

  1. comme toi, je n’aime pas le café, mais je compense allégrement par le thé et autre infusions.

    Pas fan de shopping, plus par principe et par esprit de contradiction (anti consumérisme tout ca tout ca).

    La plage et le ciné, bof bof également.

    Par contre, j’adore le vin (et ma foi, la bière, aussi).
    Et les pique-nique. Encore qu’on emmene toujours des transat’, donc on mange pas non plus à même le sol …
    Et pi, des p’tites attention pour mon anniversaire (pas de méga fête, j’aime pô ça), je ne suis pas contre. Mais surtout, aller dans LE resto que j’ai choisi, mioum ! Cette année, ce sera resto coréen ^^
    (bon, c’est pas comme si on allait déjà au resto a peu près une fois par mois hein … mais on adore ca !)

    Donc, en gros, j’aime pas la moitié de ce que tu aimes, et vice-versa.
    Donc, finallement tous les gouts sont dans la nature, it’s perfect !

  2. Mon chat, ton article me fait trop rire et je vois bien que l’on est pas amies pour rien car comme toi je hais : La plage (le soleil, la chaleur, putain mais sans déconner), les piques-niques, je ne suis pas allée au cinéma depuis 2009 (et avant ce jour, ça faisait bien 5 ans aussi!), je ne bois jamais de café, mon anniversaire ne signifie que très peu… Par contre le vin, je suis obligée ici ! 🙂
    Tu me manques sweetie ❤

  3. Ah oui quand même, ça fait une sacrée liste tout ça ! Mais tu as de bonnes justifications ! Moi j’adore la plage mais pas y rester des plombes parce que comme toi, je m’ennuie et donc je regarde la cellulite des femmes et les gros bides des hommes 😉 Et puis après tout, on s’en fout de ce qu’aiment les autres, tant qu’on est heureux avec ses positions (par contre préviens les hommes pour le vin/café/chèvre sinon ça risque d’être l’hécatombe 😉

  4. Ah oui je me souviens tu n’aimes pas l’été… Bon alors peut on être copine? La plage? Je vis à coté, je l’aime en toute saison, surtout hors saison. Les pique nique? J’aime surtout à Paris et sur la plage aussi. Le vin? Je ne peux plus en boire je suis allergique aux sulfites, donc un plaisir en moins. Le café? Trop zen pour aimer ça, je préfère la Ricorée. Mon anni? J’en fais toujours un jour exceptionnel depuis que quelqu’un de proche ne me l’avait pas souhaiter pour me faire du mal. Donc je dors dans la suite d’un bel hôtel et je dine avec ceux que j’aime vraiment. Le shopping? euh pas vraiment ni le ciné que je trouve cher finalement.

      • Dommage que tu ne sois pas ma soeur, tu restes zen, parce que j’ai oublié de souhaiter l’anniversaire de mon frère il y a trois semaines ( bien que je lui ai offert ses cadeaux il y a plus d’un mois) résultat il a décidé de ne plus me parler pendant un an jusquà son prochain anniversaire😪.

      • C’est puéril de faire la gueule pour un anniversaire, c’est un jour comme les autres. C’est surtout le reste de l’année qui compte à mes yeux. Combien de « proches » ne se manifestent QUE pour notre anniversaire et ne sont pas là le reste de l’année ?

  5. Puéril, voilà c’est le mot d’autant que je faisais et de bon coeur des tas de trucs pour lui, notamment la veille en lui faisant 2 gâteaux, mais il aime punir son entourage, il se sent tout puissant dans ces moments là. Je ne sais pas qui est le plus à plaindre. Donc les anni en famille c’est terminé. La raison pourquoi je ne dors jamais dans ma ville ces jours là.

  6. Bon le café je suis accro même si il est dégueu du moment qu’il est chaud. Le vin? Je suis irrécupérable, je suis bon client aux conneries du genre « terroir et fruit d’une région » (je ne parle pas de la vinasse pasteurisée dont on a fait disparaître tout signe distinctif pour en faire un produit bien lisse et propre sur soi).
    A part ça la plage, je m’y emmerde quand j’y suis et je rêve d’y être quand j’y suis pas (mon psy dit que c’est normal vu que je suis grave velléitaire). Le pique-nique: j’ai des crampes au bout de 5mn, je hais la nourriture sortie des Tupperware avec des mouches dessus et je hais plus encore l’abruti qui à la fin du repas propose d’aller se dégourdir les jambes dans la nature : connard ça fait 3 heures que je suis au bord de l’apoplexie moi qui ne supporte pas la vue d’une prairie et il me propose d’aller y voir de plus près! Et mon œdème de Quinck alors? Le ciné? Je n’aime pas le popcorn et vu la vitesse à laquelle sortent les films dans ma province je les ai déjà téléchargés, visionnés sur écran king size vautré dans mon canapé et éprouvé la douce sensation au passage de, comment dirais-je?, faire un gros doigt la vitre baissée en passant devant chez Hado Pi? Mon anniv, un bon prétexte pour une dose supplémentaire de câlins? A part ça? Pas grand chose. Et le shopping. Là pas de débat possible : only online! On fait les magasins dans le désert de Gobi à votre avis? Alors comment je ferais moi??

  7. Avec tous ces commentaires on pourrait se dire qu’il y en a du monde qui n’aime pas les « classiques » du genre… Et je ne fais pas exception aux exceptions :p
    Je n’aime pas la plage, pour la même raison que je ne reste que peu en place et que le mode « crêpe » m’insupporte rapidement. Non par contre si on installe un filet et qu’on peut taper la balle j’avoue que le sable trouve enfin une utilité.
    Je ne suis pas fan des pique nique en soi, mais généralement j’apprécie d’y retrouver des personnes que j’aime bien. Alors après le reste est accessoire.
    Le cinéma n’a d’intérêt, à mon sens, que pour les films qu’il serait dommage de voir sur un petit écran et sans un sono d’enfer… Bon après si on a une pure installation chez soi, ça règle la question 🙂
    L’anniversaire c’est surtout une bonne occasion de rassembler des amis, mais la signification en soi, très peu pour moi.
    Le shopping… Ben je suis un mec hein. Et je tombe bien dans le cliché du mec qui ne fait pas de shopping (sauf quand on l’y traine, ou qu’il se rend compte qu’il n’a plus rien, mais vraiment rien, de mettable…)
    Le vin ne me plait guère, et le café je déteste le gout.
    Ah et pour rajouter à la liste, je mets aussi la grasse matinée dedans, vu que je me réveille à heure fixe et qu’une fois réveillé, j’ai du mal à rester en place :p Oui je sais, avec ce dernier point on me regarde généralement comme un extra terrestre.

  8. T’es trop une rebelle.
    Et le jour où tu te marieras sur la plage à la bonne franquette, les chips sablés et la robe salée. Le soleil à flot et le vin chaud. Tu raconteras à tes invités « jamais j’aurai cru qu’un jour »…
    Tu finiras par rentrer dans le moule espèce de connasse marginale et végétarienne haha
    (il y a un ton avec ce message)
    🙂 Sacré connasse comme même 🙂
    W.

  9. Tu n’aimes pas les plages à touristes, tout simplement. Ben, ce n’est pas si marginal je trouve. Et pour le coup je me sens moins seul. Qui n’en a pas marre de se faire ensabler la serviette et le sac par des enfants qui courent partout ? De se prendre un ballon de beach (ou bitch si on est vulgaire) volley en pleine face ? Euh la côte basque c’est pas au sud (Oui pour moi, si c’est en dessous de Bordeaux, c’est au sud. Toulousain, moi ? Noooon…)? Sinon, tu as essayé les plages bretonnes ? Ou du côté de Pornic aussi, le coin n’est pas vilain. Ou les plages de galets de l’Atlantique c’est poétique aussi.

    Qui a dit que pique-nique rimait avec pratique ? Ceci-dit, un déjeuner sur l’herbe de temps en temps j’apprécie quand même.

    Le cinéma je serais plus nuancé. Il y a des films qui méritent d’être vus sur grand écran, tant les images sont sublimes. Et au prix du home cinéma ou du vidéoprojecteur, ça reste encore le moins onéreux. Par contre, l’incivisme que tu décris m’horripile ça c’est sûr. En fait, c’est plus les gens au cinéma que tu détestes, plus que le cinéma en lui-même j’ai l’impression :). Et pour la télé, tu as trouvé la meilleure utilisation ! Dans mes bras !

    Une fille qui déteste le shopping… Non, ça existe un miracle pareil ?!!! Tu vas te faire aimer de la gent masculine là ;-). *mode cliché off*

    Le vin c’est particulier. En accompagnement d’un repas, c’est appréciable mais tout le monde n’est pas forcé d’aimer. Et tu n’es pas la seule dans ce cas, loin de là.

    Le café ce n’est pas mon truc. Trop amer. Je préfère largement le thé ou un chocolat chaud (rien à f…. si ça fait gamin. J’ai le droit de me faire plaisir, non mais !).

  10. oh copaing ! (ou copine je devrais dire). Ca alors t’es presque comme moi sauf pour la plage et le cinéma.
    J’ai jamais compris l’attrait du pique-nique, avoir plein de bestioles autour de soi, manger par terre et avec des couverts en carton/plastique. Je vois pas l’intérêt.

    Pour l’anniversaire, si c’est une vraie fête jusqu’à 18 ans, après je ne trouve plus que c’est une bonne nouvelle : « cool j’ai encore 1 an de plus… » y a quoi de positif la dedans (à part qu’on vieillit) ?

    Je suis un mec alors forcément le shopping c’est pas une partie de plaisir.

    Que ce soit le vin ou le café je trouve les 2 imbuvables, incroyable pour un mec hein. Je me suis dit que mes goûts allais changé, mais même passé la trentaine je déteste toujours. Etrange hein ? Y a que le vin blanc assez doux qui passe.
    Pareil pour la bière, je n’aime pas.

    Pour la plage je peux comprendre qu’on aime pas suer au soleil. Moi j’aime bien pour les promenade pieds nu le long de la plage, c’est très agréable et aussi pour les baignades dans l’océan (ne me parlez pas de la méditerranée c’est bien trop calme).

    Côté ciné c’est vrai que certain « incivilisés » peuvent énervé. Le cinéma c’est comme le train, ça doit être calme et on ne dérange pas les autres.
    J’y vais parce que le son 3D et un écran géant ça a quand même plus de la gueule qu’un TV à la maison. Et puis c’est un bon argument pour sortir entre potes.

    Avec tous ce que t’as dit t’es presque la fille parfaite et j’adore les geekettes 🙂
    Et félicitation pour avoir arrêté de fumer, il reste encore l’alcool, bon courage 😉

  11. Salut. ..j’ai apprécié ton article et en le lisant je me suis sentie moins seule…..moi aussi , je n’aime pas certaines choses et j’ai l’impression parfois de passer pour une personne pas très normale…..
    je n’aime pas aller au restaurant
    je n’aime pas me mettre en maillot de bain….
    je n’aime pas finir les bouteilles d’eau… (au goulot)….lol
    J’en ai sûrement oublié. ….

    • Et moi aussi…Souvent on me trouve rabat joie parce que je n’ai pas envie de faire certaines choses sur lesquelles tout le monde semble s’enthousiasmer exagérément…Quelques exemples: Tout petit déjà je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de partir en voyage scolaire pour une seule journée à Paris. J’adore Paris donc une seule journée en sachant tout le stress et l’organisation que ça allait engendrer ne me plaisait pas. J’aurais préféré continuer à fabriquer la grande cage pour mes cochons d’indes que j’avais commencé…Je n’aime pas être un touriste donc voyager OK mais à condition d’avoir un but bien précis comme (filmer ou chercher un trésor (comme à la Réunion) ou des animaux ou plantes rares par exemple) parce que moi les musées à la con non merci, les restaurants non plus ! Plutôt snack pour bouffer rapido sans superflu et la plage très peu ou alors la nuit avec des amis pour faire la fête autour d’un feu avec de l’alcool, de la bouffe et plus si affinités…La vérité c’est qu’on est plus nombreux qu’on ne le pense à ne pas aimer faire ces choses dont les autres semblent raffoler. Je pense que ces gens là n’osent pas avouer qu’en fait ça les ennui autant que nous par crainte de paraitre rabat-joie. Il y’a des gens qui n’aiment pas voyager par exemple mais la convention veut qu’il faut dire qu’on adore voyager. Je n’aime pas le cirque non plus par exemple et n’ai jamais aimé ça mais si je le disais on allait me trouver triste alors je disais que j’avais adoré comme ça on me foutait la paix et les adultes étaient content. D’une manière générale il y’a toujours un petit mensonge derrière l’enthousiasme outrancier de quelqu’un par rapport à ce qui le provoque. C’est nous qui sommes normaux Sophie. On aime ce qui est beau,émotionnellement fort et intense, donc on est hermétique à ce qui est tiède, moyen, ennuyeux et nous n’avons d’autres choix que de l’affirmer car nous même ne somme pas des gens mitigés, partagés, tièdes…On veut vivre entièrement !!! Pas à moitié !!!

  12. Je partage en grande partie tout ce que tu n’aime
    Pas pour la plus part des gens revenir bronze manger au restaurant ça fait partie des joies de la vie mais il y a tant de petits bonheurs beaucoup plus simple petite précision je suis une mamie de 70 ans très active qui a eu l’occasion de tester toute ces choses que certains adorent
    Chacun des goûts
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s