Comment s’éclipser discrètement du bureau ?

Vos vacances ne sont pas prévues avant le mois d’août voire septembre et la fatigue accumulée tout au long de l’année commence sérieusement à se faire ressentir. Vous ne pouvez plus prendre de RTT, vous êtes condamnée à rester au bureau qui s’est transformé en no man’s land depuis le début de l’été. Comment faire pour écourter ses journées sans se faire griller par quiconque pourrait vous balancer au boss ?

Si vous avez la chance d’être maman, votre enfant est le prétexte idéal à la désertion du bureau. Car votre progéniture peut subitement avoir une maladie infantile en plein mois de juillet. Comme c’est étrange, n’est-ce-pas ? Personne n’ira vérifier si l’enfant en question est réellement malade, à vous les verres en terrasse avec les copines (qui sont en vacances, elles) pendant que la nounou s’occupe de bébé qui pleure ou fait caca pour la huitième fois de la journée. Enfin un peu de temps pour soi, elle est pas belle la vie ?

Vous êtes nullipare ? On peut prétexter un « rendez-vous à l’extérieur » imaginaire qui a lieu à 9h, ainsi on peut se pointer au bureau vers 11h le teint frais. Sans parler des conférences auxquelles on peut faire semblant de se rendre, il suffit juste d’en trouver une qui existe vraiment, d’imprimer le joli programme, de prendre un air très sérieux et de montrer son grand intérêt pour les thèmes abordés. Si par malheur on vous reproche de ne pas vous avoir vue, continuez tranquillement à mentir en prétextant que vous vous êtes éclipsée à un moment pour prendre un appel mais que vous étiez bien là ! Si cette technique ne fonctionne pas, vous pouvez faire preuve d’une mauvaise foi incroyable en rétorquant au fouille-merde « Mais moi non plus je ne t’ai pas vu ! ».

Dans le genre mauvaise foi, il y a aussi la technique la plus simple qui soit : vous ne vous rendez pas au bureau. Le lendemain vous serez à l’heure comme prévu et si quelqu’un vous demande pourquoi vous étiez absente, vous expliquerez avoir posé un jour de congé, ce qui est faux mais tout le monde peut oublier de remplir une fiche d’absence, non ? Oups, vous ne recommencerez plus mais vous jurez que vous étiez per-su-a-dée de l’avoir fait. Avec un peu de chance, le service du personnel sera lui aussi en vacances et cet incident sera vite oublié.

Vous vous souvenez quand on rêvait de déserter le collège suite à un appel concernant une hypothétique « alerte à la bombe » ? Ce n’était peut-être que dans mon collège mais à l’époque, il y avait toujours un grand frère pour nous rendre service le jour d’un contrôle où on n’avait vraiment rien révisé. Il suffit de s’inspirer de cette technique maintenant que vous êtes devenue grande. Vous demandez à un proche de vous appeler à l’heure souhaitée, vous décrochez, prenez un air grave et dites devant témoins (sinon, aucun intérêt) : « QUOI ? IL S’EST PASSE QUELQUE CHOSE DE GRAVE ? » et hop ! Vous balbutiez trois mots et prenez votre sac en vitesse, parce qu’on a besoin de vous, c’est grave bla bla. Le lendemain, vous direz « C’était beaucoup moins grave que ce qu’on pensait, ma grand-mère est tombée dans l’escalier mais elle se porte comme un charme, merci de ton inquiétude », sourire à l’appui.

Rien de tout cela ne vous inspire ? Il vous reste la longue pause-déjeuner, vous partez à midi pile et revenez l’air de rien vers 14h30/15h00. En général, l’été, on n’est pas seule à le faire, ça permet de prendre le soleil dans un parc en mangeant sur le pouce. Ce ne sont pas des vacances mais c’est mieux que rien !
ArticlepubliéSobusygirls-rouge

Publicités

3 réflexions sur “Comment s’éclipser discrètement du bureau ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s