Malaise, famille et réseaux sociaux

bearpolarfacepalm

A chaque fois que je me connecte sur Facebook, j’attends un miracle et j’en repars 5 minutes plus tard en soupirant. Il ne se passe absolument rien sur Facebook. Depuis longtemps (toujours ?). Mais je sais pourquoi : parce qu’il y a ma famille dessus et des amis que je ne vois plus depuis des lustres. Je parle de ma famille au sens large, de ces gens qu’on ne voie jamais et dont on ne se souvient jamais des prénoms. L’autre jour, ma tante parlait quand même du signe astrologique de son chat, je ne sais pas si vous vous rendez compte du niveau. Ah oui parce que j’ai un oncle astrologue aussi. Je l’ai bloqué et mis dans ma liste des indésirables à vie. Ma tante partage aussi des vidéos de chansons de variété nullissimes, le genre de truc qui pourrait passer le dimanche chez Drucker. Elle est gentille ma tante, c’est indéniable, mais elle est tellement nunuche, parfois je me demande vraiment si on a le même sang qui coule dans nos veines. De toute façon, on n’a jamais été proches. Dans la famille de mon père tout le monde est artiste et adore se montrer, tout l’inverse de moi. Ils chantent, écrivent, jouent de la musique, sont danseurs, humoristes, poètes.  Je lis leurs statuts et j’ai envie d’aller me cacher au fond d’une grotte. Il y a ceux qui partagent des phrases philosophiques, parfois je suis d’accord alors je like comme pour dire « Je pense à toi hein, de loin ». Il y a ceux qui se croient drôles et qui cherchent le like et ne comprennent pas pourquoi toi tu ne like jamais. Il y a ceux qui postent tout et n’importe quoi tout le temps, on ne peut même plus respirer tant leurs statuts sont omniprésents. Facebook est leur journal intime. Mais vraiment intime. C’est si gênant… Dans ce cas, je clique sur « Je ne veux plus suivre ». Ce n’est pas parce que tu fais partie de ma famille que j’aime forcément ce que tu fais, bien au contraire. Je suis exigeante avec les autres, encore davantage avec ma famille. Normal, non ? (Hum). Ma tante (encore elle, oui je sais) et ses comédies musicales, désolée mais non, moi ça ne me fait pas vibrer du tout. J’ai fait l’effort une fois d’aller voir jouer ma cousine dans une comédie musicale, forcément je salue la danseuse qu’elle est mais le reste…vraiment pas ma came. Toutes ces chansons en français pompées sur des tubes américains, ça me donne un peu la gerbe. Pareil pour la musique que fait mon cousin. Dire qu’il a des fans… Je ne trouve pas ça intéressant, c’est prétentieux et pompé sur tous les groupes anglais qui ont réussis. En plus c’est un mec imbuvable, ce qui n’arrange rien. Aussi con que son astrologue de père. Quant aux soit-disant amis…il paraît que Facebook sert à communiquer, on se parle deux fois par an, pour se souhaiter les anniversaires et la nouvelle année. Il y a ceux qui postent des photos d’eux avec la même duck face tous les deux jours, ceux qui essaient de se la raconter parce qu’ils ont rencontrés telle ou telle « star », ceux qui postent des albums entiers de leurs vacances. Ce sont ceux que je comprends le moins. On s’en branle de tes photos de vacances ! Sauf si tu es photographe, là ça devient intéressant.

Au moment de sa sortie, j’avais lu un excellent roman qui s’appelle « La haine de la famille » de Catherine Cusset. L’auteur fait un portait au napalm de sa famille, elle révèle absolument tout, sans tabou, et je me souviens avoir été à la fois amusée (c’est vraiment drôle) et gênée, parfois. C’est une famille névrosée comme les autres mais j’ai pensé qu’elle avait dû se fâcher avec une bonne partie de ceux qu’elle dépeint. Parfois j’ai envie d’assassiner ma famille dans un billet puis je me reprends,  mes cousines vénales et anorexiques n’intéressent personne, pas plus que ma tante (une autre) cougar qui se faisait taper dessus par son petit jeune de 30 ans atteint du sida avec lequel elle baisait sans capote parce que YOLO. Pour moi la famille c’est mes parents et mes frères. Je les connais,  j’ai vécu avec eux et je les aime sans conditions. Le reste, franchement, à part deux ou trois personnes chères à mon cœur…Il est peut-être temps de quitter Facebook !

La-haine-de-la-famille

Publicités

10 réflexions sur “Malaise, famille et réseaux sociaux

  1. Drôle ! ton article sort le jour où sera officiellement éradiqué mon compte Facebook après les 15 jours d’attente réglementaires…Il ne me semble pas être tombé en poussière ou avoir pris spontanément feu entre temps…Bref…on survit au « sans Facebook » assez relax. Personnellement j’ai préféré faire le pari de la « vraie vie » et des « vrais amis », c’est fou comme ça marche…Parce qu’au final oui, même l’argument disant « mais c’est pour rester en contact ! » ne fonctionne pas…

  2. Rien que les tags de ton article sont un poème à eux tout seuls! A part ça terriblement bien vu et Catherine Cusset c’est du napalm mais il y a toujours un brin de tendresse au moment où on croit qu’elle va leur filer le coup de grâce.

      • Ca sert à ça les tags sauf si on pèche les like justement 🙂 Pour rester dans la famille,le dernier bouquin de son frère est excellent aussi, par contre lui il flingue à vue et pas de trace de pitié!

  3. Je me suis abonnée à Facebook (plus par obligation du moment), et depuis j’ai l’impression d’avoir fait le truc le plus inutile de ma vie. J’y vais tellement peu que je n’ai même pas cherché ma famille, c’est dire…
    En tout cas, ton post m’a fait sourire ^^ J’ai hâte de lire le livre que tu conseilles 🙂

  4. La liberté c’est dire merde à tout ce qui nous emmerde. Il suffit de décider que les réseaux sociaux bouffent du temps qu’on pourrait passer à lire, à écrire, à penser… pour vouloir les supprimer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s