Pour un peu d’affection…

Un ersatz de petit-ami, le coussin "boyfriend" !

Un ersatz de petit-ami, le coussin « boyfriend » !

On a tous des principes, des valeurs, une échelle de morale. Pourtant, pour un peu d’affection, on est capable de tout remettre en question, d’accepter des situations qui sont inconfortables voire impossibles. La dernière fois, on pensait avoir compris, on pensait ne pas refaire les mêmes erreurs, on pensait que c’était ça, l’expérience. Et puis, non. On recommence. On négocie avec soi, on tente de se rassurer alors qu’on sait que, non, ce n’est pas une bonne idée de continuer cette relation foutue d’avance avec ce gentil garçon qui ment comme il respire. Et cet homme qui est marié, non, ce n’est pas une bonne idée non plus. Qui aurait envie d’être numéro 2 ? Pour un peu d’affection, on en vient à se mentir, à soi, mais aussi aux autres. « Non mais tu sais, c’est compliqué mais moi ça va » alors qu’on pleure dans son oreiller chaque soir. On refuse d’écouter quiconque même si on le sait qu’ils ont raison, les amis, les parents, les collègues. Ceux qui nous voient regarder notre téléphone portable toutes les deux minutes dans l’attente d’un signe de l’autre, celui qui n’est jamais là quand il faut, celui qui se fait toujours attendre, celui qui est, lui, très à l’aise dans cette relation parce que c’est lui qui la dirige. Et nous, on accepte d’attendre. D’être la dernière roue du carrosse. Pour un peu d’affection. Parce que « c’est mieux que rien ». Alors qu’on le sait, qu’on mérite mieux, que personne ne mérite ça, cette fausse relation qui ne sert qu’à nous rendre plus patient, c’est toujours ça de pris, vous me direz…Et puis, l’amour, c’est compliqué, non ?

NON

C’est bien beau d’avoir tous les sextoys du monde quand on est célibataire (ou pas). Quelque part, c’est rassurant. Et ça soulage, bien sûr, de pouvoir s’amuser tout seule. Et puis, parfois, il vaut mieux s’amuser toute seule que d’offrir son corps à un mauvais amant. Mais l’affection, on en fait quoi ? Le lapin vibrant n’est pas programmé pour nous dire qu’on est belle aujourd’hui, le canard jaune n’est pas apte à nous faire des câlins. Avoir un animal de compagnie, ça aide à se sentir mieux mais ça ne remplace pas un amoureux….Certes, on pourrait s’offrir un coussin « boyfriend » pour avoir l’illusion que quelqu’un nous prend dans ses bras. Pour moins de 20 €, ça fait moins mal que d’être avec un énième connard qui refuse d’être en couple, qui ne peut pas dire non à son ex, qui est amoureux de vous et d’une autre en même temps (parce que le polyamour est à la mode, voyez). Il existe un robot sexuel au doux prénom de Rocky, il est possible de le commander sur le site de True Companion pour la somme de 1495 $. Mais est-il capable de nous prendre dans ses bras ? Malheureusement, il est programmé pour donner des orgasmes , pas pour faire des câlins… Jusqu’à maintenant, rien ne remplace un homme, un vrai, qui vous écoute, vous fait des compliments, vous fait des bisous partout, vous soutient quand ça ne va pas. Un homme qui n’aime que vous, personne d’autre. Et c’est bien dommage… !

Ohhh Rocky...

Ohhh Rocky…

Publicités

5 réflexions sur “Pour un peu d’affection…

  1. Salut,
    Quelle sensation atroce d’être dans l’attente de l’affection d’une certaine personne. Mais je pense qu’avec le temps on s’améliore et on essaie de garder un peu nos distances pour ne pas se faire happer par ces chants de sirènes.
    W.

  2. C’est pour ça que tout l’amour que l’on aimerait recevoir de quelqu’un, il faudrait avant tout se le donner soi-même. S’encourager quand on fait quelque chose de bien, se réconforter quand on a un coup de blues, se dire qu’on se trouve beau/belle, qu’on est un être formidable, du moins autant que les autres, et qu’on mérite d’être aimé. D’être aimé par les autres certes, mais par nous même aussi!
    Parfois, cela peut nous faire nous rendre compte de notre vraie valeur, et du coup, ne plus se brader dans sa relation avec autrui…
    Mettre en oeuvre ses principes, ses valeurs, son échelle de morale, etc. au service de l’amour et de la tendresse. It’s possibeul! Yes we can!

    A part ça, tout va bien…

    Merci pour cet article qui fait réfléchir, pour le coup.

    • Oui, c’est ça : s’aimer soi-même avant tout. Et ne pas se « contenter » d’une relation foireuse quand on sent dès le départ qu’elle l’est ! Pas facile à faire mais c’est en multipliant les « erreurs de parcours » qu’on comprend ce qu’on vaut et ce qu’on veut je crois. Avec beaucoup de volonté et de bon sens, on finit toutes par y arriver 🙂

  3. Je me demande si la fidélité ne serait pas la cause de la souffrance dans les relations de couple… Si on vit une relation pas si terrible que ça mais avec des points forts, pourquoi se priver d’une autre relation?

    • C’est ce que pensent les polyamoureux d’après ce que j’aie compris. Avoir la possibilité d’avoir plusieurs relations amoureuses en même temps, et que chacun soit d’accord avec ce postulat. Est-ce-que ça fonctionne sans drames dans la réalité ? Je ne sais pas. Personnellement si une relation n’est pas terrible, je préfère y mettre un terme (après avoir essayé que ça fonctionne, bien entendu). C’est quand même plus simple je trouve !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s