Leave me alone

Je suis en colère.

Je n’en peux plus. De tous ceux qui veulent m’expliquer comment les femmes doivent vivre leur vie, ce qu’elles doivent faire pour être je cite, de « vraies femmes ». Je n’en peux plus, de tous ces abrutis qui n’ont aucune idée de ce que c’est que d’être une femme, justement. De leurs idées à la con, de leurs idées préconçues, de leurs jugements lapidaires. La femme fait ce qu’elle veut de sa vie et de son corps, que cela vous plaise ou non.

La femme peut coucher avec tous les hommes qu’elle veut, si cela lui chante, comme les hommes le font, eux aussi, sans que cela pose aucun problème de morale. Parce que l’homme est un Don Juan et la femme une salope.

La femme peut coucher avec des femmes. Aussi. Elle est libre de coucher avec toute personne majeure et consentante, à vrai dire.

La femme peut choisir ou non d’avoir des enfants. On peut être une femme accomplie sans avoir d’ enfants. Je sais que cette idée est dérangeante mais c’est la vérité. J’en connais plein. Non, la femme n’est pas obligée d’expulser un enfant de sa vulve pour être une « vraie femme ». Il n’y a pas de vraies femmes, il y a des femmes, différentes, complexes, qui choisissent leur vie. Tout simplement.

La femme peut choisir de se refaire les seins, de corriger la bosse sur son nez, de se faire une liposuccion, si cela lui chante. C’est son corps, qui êtes-vous pour juger ? Il y a des femmes qui se sentent mal dans leur corps et qui tentent de se sentir mieux. Elles ne sont pas toutes obsédées par l’idée de ressembler à des gravures de mode. Et même si c’était le cas, qui êtes-vous pour juger ? En quoi cela vous dérange-t-il que Machine se fasse un 95 D pour se sentir plus désirable ?

La femme peut choisir de ne pas accoucher par voie basse. D’après ce que je constate, c’est l’idée la plus dérangeante du moment. « Quoi ? Mais ce n’est pas naturel, les femmes sont programmées pour accoucher naturellement ». Je me pose juste une question : toi qui tiens ce genre de discours, es-tu programmé pour la connerie ? Concrètement, qu’est-ce-que ça peut bien te foutre que la femme accouche par voie basse ou par césarienne programmée ? Une fois encore, c’est notre corps, on en fait absolument ce qu’on en veut, que cela plaise ou non. Heureusement, la médecine a fait d’énormes progrès, si une femme souhaite accoucher par césarienne programmée, cela est possible. Pourquoi s’en priver si c’est notre choix ? Pourquoi juger au lieu d’essayer de comprendre les raisons d’un tel choix ? Combien de femmes ont une vie sexuelle minable après avoir accouché d’un premier enfant ? Pourquoi une femme n’aurait pas le droit de préserver son organe sexuel, sa vie sexuelle, sa vie amoureuse ? Qui êtes-vous pour juger ?

La femme peut choisir de ne pas donner le sein à son enfant. On connaît les bénéfices du lait maternel pour le nourrisson, c’est même ce que recommande l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Dernièrement j’ai appris que même une femme qui fume des cigarettes pendant l’allaitement aura malgré tout un lait qui sera bien meilleur que n’importe quel lait industrialisé. Mais le sein est aussi un organe sexuel. Cela fait partie de notre culture. Concrètement, comment fait la femme qui se sent mal à l’aise lorsqu’elle se fait téter le sein par son nourrisson ? Est-ce-qu’elle doit continuer tout en faisant passer son stress au nourrisson ? Doit-elle arrêter et passer au lait industriel? Je ne juge pas. Parce que la femme fait ce qu’elle veut de son corps. Parce que la femme est libre de ses propres choix.

Je suis fatiguée. D’entendre les mêmes discours moralisants sur la façon dont devraient vivre les femmes. Je suis fatiguée. De devoir me justifier quant à mes choix de vie. Je suis fatiguée. Pourtant, je ne juge personne. Quand je ne comprends pas, j’écoute. C’est la moindre des choses. Quand je ne suis pas d’accord avec autrui, je ne l’agresse pas, j’essaie de faire preuve d’empathie. Quand je vois que le dialogue est impossible, je fuis. Fuir n’est pas un aveu de faiblesse, parfois, c’est tout le contraire, c’est faire preuve d’intelligence. Faut-il rappeler que nous n’aurons qu’une seule vie ? Pas de deuxième chance. Et je ne compte pas me faire emmerder par celles et ceux qui voudront m’expliquer comment moi je dois vivre ma vie.

Leave me alone.

Leave US alone.

Publicités

2 réflexions sur “Leave me alone

  1. Bonjour,
    Et qui êtes vous femmes qui jugez les hommes en fonction de leurs chaussures, de leurs montres, de leur travail, de leurs goûts musicaux-vestimentaires-alimentaires…, de leurs loisirs (foot-jeux vidéos par exemple), de leurs sports, de leurs pensées, etc.
    Je pense qu’il y a autant d’hommes intolérants dont tu parles que de femmes intolérantes.
    Néanmoins ça vient du cœur.
    W.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s