Un café. Des chats. Une polémique.

Tout le monde en a parlé, de ce Café des Chats qui a ouvert dans le Marais il y a maintenant 5 mois. On imagine d’emblée pouvoir prendre un verre avec un chat ronronnant sur les genoux. Le rêve. Surtout pour ceux qui ne peuvent pas avoir de félin chez eux pour diverses raisons. C’est vrai que le concept est séduisant, surtout quand on nous dit que ces chats viennent de refuges où ils seraient peut-être morts d’ennui comme tant d’autres avant eux…

J’y suis allée pour la première fois cette semaine et je dois dire que mon avis est mitigé. Peut-être qu’il faudrait que j’y retourne pour me décider vraiment ? L’accueil a été chaleureux, le service également. J’ai pris mon thé avec un chat en boule à mes côtés, comme si j’étais à la maison. Petites caresses discrètes pour ne pas déranger la bête, tout se passe très bien. Un autre chat, petit glouton, est venu voir s’il n’y avait pas quelques miettes à glaner sous la table, une fois les miettes englouties, il est parti voir les autres clients. Tranquille. C’est convivial, les amoureux des chats se parlent facilement, j’ai pu échanger avec mes voisins de table. Sympathique. Mais…

Je reste perplexe quant au lieu choisi. La rue Michel Le Comte est petite et étroite, tous les établissements possèdent des caves, ce qui est également le cas du Café des Chats. Pour un restaurant ou un bar « classique », pourquoi pas ? Mais ici 12 chats y vivent à l’année…C’est humide et, logiquement, il n’y a pas de lumière naturelle. La propriétaire du café jure que les chats sont suivis régulièrement par des vétérinaires mais je doute qu’une cave humide et sans lumière naturelle soit le lieu idéal pour leur santé. Il y aussi une salle en haut, mais peu de lumière également… Deuxième problème que soulève ce café : il y a beaucoup de bruit. C’est ouvert tous les jours de 10h à 22h. Et même si on nous assure que les chats disposent d’une salle de repos, je me demande si c’est suffisant pour leur bien-être. Dès l’entrée au café, on vous explique qu’il ne faut pas réveiller un chat qui dort, qu’il faut laisser venir le chat à vous et d’autres recommandations nécessaires. Mais j’ai vu des enfants embêter les chats lorsqu’ils dormaient, les caresser avec insistance, essayer de les prendre contre eux etc Ce que je peux comprendre, ce sont des enfants ! Mais je pense à ces pauvres bêtes sollicitées en permanence et je me dis que ce serait peut-être plus simple d’interdire le café aux enfants de moins de 10 ans. Il ne faut pas trop compter sur les parents qui sont ravis de pouvoir enfin se débarrasser de leurs mômes et n’ont pas envie de les surveiller.

En tant qu’amoureuse des chats, je me demande si ce n’est pas égoïste de vouloir utiliser ces chats comme un bien commercial, parce que c’est clairement le cas. C’est la raison pour laquelle la SPA s’est désolidarisée du projet, quant à la fondation Bardot, elle s’est elle aussi positionnée contre ce type de café. Moi qui refuse catégoriquement de me rendre dans un zoo et encore moins dans un cirque, je me demande en quoi le Café des Chats est différent et je ne parviens pas à me donner une réponse rassurante. Les chats ne semblent pas malheureux, bien sûr, certains ont l’air d’apprécier la compagnie des humains, certains semblent vraiment chez eux. Mais je suis ressortie de là en étant un peu triste d’avoir participé à ça.

J’ai demandé au serveur « Finalement, qui est le maître de ces chats ? » et il m’a répondu « Le café ! » avec un grand sourire. Répondre avec humour à une question gênante, je sais le faire moi aussi. Il n’empêche que ma question est légitime et que sa réponse montre bien qu’il y a un malaise….La propriétaire du Café des Chats devrait en ouvrir un autre dans le quartier de Saint-Germain-des-Près dans les mois qui viennent. Et une franchise est à l’étude. Un business lucratif. Sans doute ma seule certitude.

Le Café des Chats 16 rue Michel Le Comte 75003

Petite Marguerite tente de faire une sieste

Petite Marguerite tente de faire une sieste

Idylle, ma préférée <3

Idylle, ma préférée ❤

Habby sur son arbre

Habby sur son arbre

Ringo, le chartreux dormeur

Ringo, le chartreux dormeur

Idylle bâille

Idylle bâille

Publicités

12 réflexions sur “Un café. Des chats. Une polémique.

  1. Je ne trouve franchement pas que la cave soit humide elle très plutôt bien aménagée quant aux chats la petite porte qui donne sur une pièce non ouverte au public leur laisse la possibilité de partir quand ils le veulent.
    Sinon je suis d’accord avec toi sur le concept « égoïste » si l’on veut car on crée ce café pour notre plaisir en 1er et pas seulement dans un but altruiste. A ma 1ère visite j’étais un peu déçue car aucun chat n’est venu nous voir à côté un tout jeune chat était en extase caressé par une petite fille, le pur bonheur visiblement.
    En tout cas j’ai trouvé ce lieu plus propre et agréable que celui que j’ai vu au Japon, je pense que le chat fait de chaque lieu SON lieu et on ne peut pas vraiment le forcer.

    • Je ne pense pas que ce soit mal aménagé, loin de là, je pense que c’est humide, et c’est bien le cas, il y a un déshumidificateur dans la cave (on le voit sur mes photos). Je me demande juste si un autre lieu, plus clair, plus grand, ne serait pas plus adapté à la santé et au bien-être des chats. Je sais bien qu’il y a une pièce accessible uniquement aux chats mais là encore, est-ce suffisant ? Je n’ai pas la réponse à cette question…

      • Peut-être qu’ils n’ont pas trouvé d’autre lieu et c’est assez grand quand même avec les deux étages par rapport à ma copine qui a ses 5 chats dans un 2 pièces ^^. Au Japon ce type de café est plus conçu pour les gens qui n’ont pas le droit d’avoir un chat chez eux mais c’est vrai que ce n’est pas pensé pour les chats.

      • C’est exactement ça : j’ai le sentiment que ce sont des lieux créés pour les humains et non les félins qui y vivent à l’année, eux ! Le concept est vraiment original et intéressant, je pense qu’on peut largement mieux faire, j’ose espérer que les prochains cafés des chats seront plus adaptés aux félins. On verra !

  2. Aie.
    Je n’y pas mis les pieds (et je ne risque pas, étant allergique aux chats…) mais je peux tout à fait transposer le concept avec d’autres animaux que j’adore (et que je tolère). J’adorerais. Mais c’est moi, en tant qu’humain. Je suis claire et précise par contre sur le bien que ça fait à l’animal: il est très limité.
    L’idée est bonne mais pour moi certaines conditions ne sont pas réunies, on a d’abord pensé aux humains (forcément, ce sont eux qui font vivre le lieu, pas les chats qui vont payer leur café, haha)

    • Je ne pense pas qu’ils puissent partir, ils sont tout de même enfermés ! Mais oui, tu as raison, il faut relativiser, disons que ce serait bien que ce concept soit plus en accord avec les félins. Mais j’ai eu un échange avec la propriétaire du café et je suis confiante 🙂

  3. C’est une excellente idée, et ça existe depuis fort longtemps dans d’autres pays. Après, évidemment que c’est lucratif, mais qu’est-ce qui ne l’est pas ? Et au moins, ces petites bêtes sont bien traitées et au chaud. N’oublions pas sur Paris, tous les chats vivent (bien) en appart !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s