Like a virgin à Venise

La première fois que j’ai appris que Venise existait, c’était en regardant un clip de Madonna, « Like a virgin ». J’étais aussi fan de la chanson que du clip où on pouvait voir la jeune chanteuse faire sa pétasse dans une gondole puis passer sous un pont en poussant des petits cris érotiques. Moi aussi j’ai des origines italiennes comme la Ciccone, alors je ne voyais pas pourquoi je ne me rendrais pas un jour dans la cité des Doges. Je ne sais pas trop pourquoi j’ai attendu autant d’années pour réaliser ce que je considère comme un rêve. C’est un peu comme si j’avais eu peur. Comme si j’avais eu peur d’être terriblement déçue. Il n’y a rien de pire que la déception qui surgit après de douces rêveries. Un peu comme quand on rencontre un homme sur le net, qu’on arrive au rendez-vous tout excitée et qu’une petite voix aiguë sort de sa bouche. Ou comme quand un homme charmant lit un livre dans le métro, mais en y regardant de plus près, ce n’est pas un livre qu’il lit mais un livre électronique. Beurk. Ce genre de détails qui rompent le charme pour toujours.

Je n’ai pas été déçue. J’ai été conquise. Par ailleurs, j’ai envie de cracher ma haine à tous ceux qui ont osé me dire « Moi, Venise, tu sais…j’ai pas trop aimé ». Hahahahahahaha. Pauvres fous ! On ne peut pas ne pas aimer Venise, c’est impossible. Ou alors on n’a pas de cœur, aucune sensibilité, aucune sensualité, seuls les robots ont le droit, eux, de ne pas aimer Venise !

Je ne sais pas si je peux mettre en mots ce que je ressens pour cette ville. Parfois, quand on aime, on n’a plus de mots. Tout parait fade face aux sentiments, aux sensations provoquées par la beauté et le charme. Voilà, c’est ça : la beauté et le charme, les deux à la fois. C’est rare.

Venise c’est les vieux escaliers qu’on monte, le cœur battant, sans savoir ce qu’il y aura derrière, c’est les ponts à perte de vue, tous plus charmants les uns que les autres. Et ces ponts qui ont été créés pour qu’un seul habitant puisse rentrer chez lui…un pont personnel pour rentrer chez soi, ce n’est pas un luxe, c’est normal, c’est Venise. L’eau omniprésente qui calme les râleurs,  les amants interdits qui se pelotent dans les ruelles non éclairées, les habitations à l’abandon qui ne demandent qu’à revivre leur gloire passée. C’est l’élégance, l’architecture, l’art, la littérature. Les gondoles et les gondoliers avec leur t-shirt à rayures, les vaporettos qui vous emmènent sur l’île de Murano dont je suis tombée violemment amoureuse. Et la réceptionniste qui semblait chanter en disant « Muraaaaaano », cette langue, si belle, si sensuelle, cette langue qu’il faut que je parle couramment avant de mourir. A Venise, les rues sont propres, les cannoli sont mignons, le Bellini monte à la tête plus vite que prévu, les autochtones sont rieurs et aimables, les pâtes sont parfaitement cuites, les chiens sont chouchoutés par leur maître, même les mouettes sont plus belles qu’ailleurs. Tout est beau, partout, tout le temps, mais ce n’est jamais lassant.

Quand je suis rentrée à Paris, j’ai posé ma valise, fait un bisou à mon chat, puis je me suis posée sur le canapé, j’ai regardé les photos du week-end et j’ai senti les larmes venir. Et j’ai décidé que non, je n’allais pas pleurer, parce que pleurer, ça ne sert à rien, et de toute façon, Venise, je sais que j’y retournerai vite. Très vite. Alors j’ai souri comme une connasse.

P1030448

photo 5(1)

venise3

P1030438

P1030435

P1030440

P1030386

photo 5

venise1

P1030393

P1030397

photo 3(1)

photo 2

photo 4(1)

photo 3

photo 2(1)

P1030430

venise2

P1030413

Publicités

2 réflexions sur “Like a virgin à Venise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s