Régime, nouvelle génération…

J’aimerais partager avec toi, cher lecteur dont l’IMC ne te satisfait pas, un secret qui te permettra de perdre du poids facilement, sans efforts et de manière durable, surtout si tu es au chômage et comptes le rester.  Pas besoin de régime 5 : 2, Dukan, Zermati ou Montignac, non, ce régime révolutionnaire s’appelle « Le régime sans-le-sou ».

C’est simple : il suffit de ne pas avoir de travail, d’avoir trop dépensé le mois dernier (les mois derniers, ça marche aussi), d’être fumeur et d’avoir, par conséquent, un très petit budget à consacrer à la nourriture. Aucune tentation car la tentation a un coût et toi, t’as pas une tune.

Comment ça marche ? Tu feras deux repas par jour, le premier quand tu te lèves vers 14h (parce que tu te couches à 4h du mat’) et le deuxième vers 21h après une bonne journée de glande. Pas besoin de beaucoup de calories quand on reste affalé(e) sur son canap’, « le régime sans-le-sou » te permettra, sans même que tu t’en rendes compte, de perdre cette petite bouée qui s’était créée quand tu allais au resto tous les midis grâce à tes tickets-restos de 10 € (le boss était généreux, quand t’y penses…).

Ta nourriture se composera essentiellement de pâtes, patates, riz et légumes en boîte que tu auras achetés chez Lidl (merci, Lidl !). Les protéines ? C’est pour les riches et les gros. Si tu es en manque de viande, je te conseille vivement la lecture de cette BD qui explique comment sont tués les animaux, c’est ici. A toi les gratins dauphinois, les fusilli aux courgettes, le riz au lait et autres plats de pauvres. L’avantage de ton nouveau statut de membre de la France d’en bas, c’est que tu vas apprendre à cuisiner et à avoir beaucoup d’imagination.

OUIIIIIIIIIIIIIIII !

OUIIIIIIIIIIIIIIII !

NOOOOOOOON TROP CHER !

NOOOOOOOON TROP CHER !

De temps en temps, quand  tu seras fatigué(e) d’ingérer les mêmes aliments, tu te rendras, tremblant(e), dans un vrai supermarché (no offense, Lidl) pour courageusement subtiliser un Saint-Nectaire AOC ou un Manchego  (et peut-être un peu de confiture de cerise pour aller avec). Et si tu te fais pécho, tu feras ta tête de petit chien tout triste en faisant semblant de pleurer et normalement tout se passera bien, surtout si t’es une fille un peu bonne (si t’es un mec, tu l’as dans le cul).

jpg_emeline_chien

J’entends les sceptiques dire que perdre du poids, ok, mais quid du sport ? Facile ! Comme tu n’as plus une tune, tu es obligé(e) de te déplacer à pieds pour tes démarches administratives qui te permettraient d’être moins pauvre. A toi la découverte de la ville en plein automne, l’écharpe au vent, muni(e) de ton parapluie, prêt(e) à affronter le bitume avec les Nike que tu n’as jamais portées parce que tu t’es inscrit(e) au sport mais tu n’y es jamais allé(e). A toi les cuisses fuselées par une marche intensive (oui, intensive parce qu’il fait trop froid pour avoir envie de rester dehors longtemps et que plus vite on fait ce qu’on doit faire, plus vite on pourra se recoucher sous sa couette moelleuse).

On dit merci qui ? Merci la pauvreté !

Publicités

4 réflexions sur “Régime, nouvelle génération…

  1. Ha, c’est marrant (enfin, marrant, on se comprend), j’ai failli citer Leader Price 😉 Chez moi, ce sont eux les moins cher. Et en effet, ça développe la créativité de ne pas avoir un rond, mais franchement, je trouve ça bien sur le long terme. (plats préparés chers = c’est le mal, car industriel = produits conservateurs / huile de palme / tralala).
    Bref.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s